HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Prise en main du Acer Liquid S1 : une phablette simple et fonctionnelle

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Acer Liquid S1 Duo

Le Liquid S1 est le premier smartphone avec très grand écran de la marque Acer. Vendu moins de 300 euros en open market, il propose la très grande majorité des services apportés par la concurrence haut de gamme. A quelques détails près, bien sûr. Des détails techniques. Des détails ergonomiques. Des détails fonctionnels. Mais des détails quand même.

Il en faut pour tous les goûts. Samsung l’a maintes fois prouvé depuis qu’il s’est lancé sur le marché des smartphones. Des petits. Des grands. Des moyens. Des fins. Avec d’excellents capteurs photo. Avec de belles définitions d’écran. Etc. Il y en a même qui plébiscitent les écrans de plus de 5,5 pouces, des smartphones géants qui offrent une prise en main à mi-chemin entre le téléphone et la tablette. Les phablettes ont trouvé leur public : il ne reste plus qu’à proposer des produits à tous les prix pour contenter toutes les bourses. En haut de la gamme, nous retrouvons HTC, Samsung, Sony, LG. Et à l’opposé, Alcatel One Touch, ZTE, Wiko ou encore Acer. Le constructeur taiwanais propose ici le Liquid S1, un terminal sous Android 4.2.2 doté d’une configuration classique, mais équilibrée.

Prise en main du Acer Liquid S1

Un design sans audace
Le design n’est toujours pas le point fort d’Acer en téléphonie. Si la série Iconia a connu quelques expérimentations inédites, la ligne Liquid reste très classique. La protubérance du capteur photo. Le dos légèrement bombé et les bords biseautés. Les boutons matériels. La coque en plastique qui s’arrache pour découvrir les deux emplacements micro-SIM et le port microSD, ainsi qu’une batterie 2400 mAh. Seule petite fantaisie, les trois icônes tactiles sous l’écran dont le tracé est inédit. Premier détail en défaveur du S1.

Boutons matériels

Dans la main, avec ses 195 grammes, la phablette fait massive. Plus qu’un Xperia Z Ultra, lequel est pourtant plus grand. Il faut dire, les dimensions du produit sont hors norme : 16,3 cm de long pour 8,3 cm de large et 9,5 mm d’épaisseur (avec des bords courbés qui s’affinent). Les grandes mains seront donc avantagées. Sinon, allez-y avec la seconde, sans complexe, notamment pour un usage multimédia où le S1 se comporte comme une tablette.

Sortie jack 3,5 mm, port microUSB et micro

Un écran lumineux, peut-être même trop
L’écran 5,7 pouces est très correct. La dalle IPS est très lumineuse. Peut-être parfois un peu trop, déformant quelques couleurs. Mais rien de désagréable pour autant. Les angles de vues sont larges. Et la réactivité de la dalle tactile est bonne. Puisque tout est dans les détails, nous regrettons juste que, sur une si grande dalle, la définition n’atteigne pas le Full HD, contrairement à d’autres modèles face auxquels il se compare. D’autant que le S1 est capable de lire et de capturer des vidéos en 1080p. Certainement une question d’équilibre économique. Ici, il s’agit d’un écran 720p (soit 257 ppp).

iPhone 5 et Liquid S1

L’interface proposée par Acer est ici celle d’un Android presque pure, avec quelques modifications cosmétiques appelées Acer Shell, qui comprennent des Widgets et un écran de déverrouillage maison. C’est une très bonne idée de la part d’Acer que de ne pas surcharger Android et d’éviter les surcouches qui ralentissent le rythme des mises à jour. Autre détail pertinent : la gestion du multitâche et du multi-fenêtres. En laissant appuyé votre doigt sur l’icône de droite sous l’écran, vous ouvrez le menu d’Acer Float UI où les applications compatibles multi-fenêtres (calculatrice, prise de notes, photos et Google Maps) sont accessibles. Dommage qu’il n’y en ait pas plus. Derrière ces fenêtres amovibles tournent les autres applications, comme sur un bureau Windows, par exemple.

Interface Acer Shell

Votre PC comme zone de stockage à distance
Puisqu’Android est ici présent pratiquement dans sa version originelle, les applications proposées sont majoritairement issues d’Android. Quelques exceptions sympathiques sont à relever : Evernote, Polaris Office, Hotspot Facile, Mood Agent, AcerPrint (pour imprimer à distance) et surtout AcerCloud. Ce dernier et la solution de sauvegarde automatique dans le cloud de vos informations personnelles. L’outil fonctionne en arrière plan et enregistre vos documents, vos photos et vos contenus multimédias sur votre PC en vous offrant un accès à distance, depuis votre domicile ou à l’extérieur, un peu à l’image de Dropbox. Voilà qui devient pratique les 8 Go de stockage interne au S1 sont insuffisants pour vos besoins.

Multi fenêtre

Perfectible en multimédia
Avec un aussi grand téléphone et un aussi grand écran, il serait bête de ne pas en profiter pour surfer, regarder des films et jouer. D’autant que le S1 est équipé d’un quad-core. Certes, il s’agit d’un Mediatek cadencé à 1,5 GHz. Certes, il n’est épaulé que de 1 Go de mémoire vive. Mais, après tout, pourquoi se brider ? En vidéo, l’Acer se comporte bien et décode des films en 1080p au format MP4. Certfié DTS, la phablette offre une qualité audio très propre, à condition d’avoir un bon casque. En jeu vidéo, la majorité des titres du Play Store fonctionneront. Toutefois, quelques ratés se font sentir sur des productions en 3D, comme Dead Trigger 2, de Madfinger, que nous avons testé lors de cette prise en main. La faute certainement à une mémoire un peu ténue.

Dead Trigger 2

Enfin, côté photo, le capteur 8 mégapixels est satisfaisant, loin de la qualité offerte par un Exmor ou un Carl Zeiss. Le piqué des photos est appréciable, même si quelques défauts apparaissent de temps à autre quand les conditions de luminosité ne sont pas optimales. La sensibilité maximale de l’appareil est de 1200 ISO : les photos de nuit sont déconseillées. L’interface photo est minimaliste et les options de prise de vue sont classiques (modes scènes, effets spéciaux, etc.). Ici encore, tout est question de détails. Mais ceux qui ne cherchent pas la complication seront ravis.

Interface photoPhoto prise par le Liquid S1

Conclusion
Le Liquid S1 n’est pas parfait, mais il fait le job. Surtout à un prix bien en dessous des concurrents haut de gamme parfois deux fois plus chers. Bien sûr, face à un Galaxy Note III par exemple, le moindre détail se fait ressentir. Non pas dans l’interface, mais dans la construction du smartphone, l’offre logicielle ou encore le choix des composants et des matériaux. Il conviendra donc parfaitement à ceux qui cherchent à essayer un smartphone avec grand écran, sans se ruiner, quitte à évoluer ensuite vers un produit plus haut de gamme ou 4G.

La note de LesMobiles.com

Acer Liquid S1 Duo

Acer Liquid S1 Duo
60%

3 / 5

Partagez cet article

  • Acer Liquid S1 Duo - Testé

    Acer Liquid S1 Duo

    Acer commercialise sa première phablette. Avec un grand écran HD de 5,7" en 1280 x 720 et une série d'applications intelligentes, le Acer Liquid S1 Duo est animé par l'OS Android 4.2 Jelly Bean et...

    Lire le test complet

    Avis LesMobiles.com :

    60%
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer