SFR RED 30 Go = 10

Twitter aussi veut profiter de l’envoi dématérialisé d’argent entre usagers

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
twitter

L’échange interpersonnel d’argent via des applications de communication semble intéresser de plus en plus de développeurs d’applications liées à la communication et aux réseaux sociaux. Dernier exemple, concret cette fois-ci, celui de Twitter et de la BPCE.

Depuis l’avènement d’Apple Pay, pas encore disponible, mais déjà considéré par le monde bancaire et financier comme l’une des plus grandes avancées en termes de paiement sur téléphone mobile, les rumeurs impliquant un moyen de paiement sur smartphone, via une application de messagerie notamment, se multiplient. Nous avons évoqué dans nos colonnes des fuites en provenance de Snapchat, de BlackBerry ou de Facebook. Mais jusqu’à présent il ne s’agissait que d’indiscrétions et des rumeurs. Le premier service à se lancer officiellement s’appelle Twitter.

s-money sur twitter

Un service d'échange d'argent, mais pas que

Le réseau social de microblogging a en effet signé une alliance avec la banque française BPCE (Banques Populaires Caisses d’Epargne) pour développer un système d’échange d’argent entre particuliers (et utilisateurs de Twitter). La plate-forme, développée en partenariat avec S-money, filiale de la BPCE, est compatible avec toutes les cartes bancaires émises par une banque française. Naturellement, le service est totalement sécurisé et entièrement gratuit à l’usage (outre la redevance annuelle pour le renouvellement de la carte bleue).

La rémunération de la banque (cette dernière n’est évidemment pas philanthrope) s’effectue grâce à des publicités géolocalisées affichées dans le flux d’actualité de l’application S-money, mais également la présence d’annonceur capable de recevoir de l’argent via Twitter. Parmi les premiers partenaires, Action contre la Faim, Le pot commun, Fundovino. Le paiement pourra s’étendre ensuite à d’autres associations, des services de financement participatif ou même du commerce électronique.

Pas de Windows Phone, ni de BlackBerry

Deux conditions sont importantes à noter avant d’en profiter. D’abord, vous devez télécharger l’application S-money sur votre smartphone. Celle-ci est aujourd’hui compatible iOS et Android. Pas de Windows Phone, ni de BlackBerry OS. Seconde condition, posséder naturellement un compte Twitter et associer celui-ci à votre compte S-money créé lors de l’ouverture de l’application éponyme (lequel contient les informations de votre carte de paiement). L’expéditeur et le destinataire doivent répondre à ces deux conditions.

Cette initiative est naturellement très intéressante. Elle montre que les services de messagerie et les réseaux sociaux sont capables de monétiser leur audience en profitant de l’essor du paiement mobile, initié il y a longtemps, mais popularisé grâce à l’annonce d’Apple. Et cela en proposant un service utile. D'autres initiatives similaires devraient logiquement voir le jour rapidement.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer