HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

La première voiture Android Auto arrive chez Hyundai

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
hyundai

Elle s’appelle Sonata. Elle est construite par le constructeur coréen Hyundai. Et c’est la première voiture compatible avec Android Auto. Elle est actuellement commercialisée aux États-Unis.

Juste à temps pour le Google /IO qui s’ouvre aujourd’hui, Hyundai présente la première voiture commerciale compatible avec Android Auto. L’identité du modèle : la version 2015 de la Sonata. Berline proposée à la vente depuis plusieurs mois maintenant par les concessionnaires américains du constructeur coréen, la Sonata est proposée depuis cette semaine seulement avec Android Auto en option (l’autre option étant le système de navigation embarqué traditionnel de Hyundai). Hyundai indique que d’autres modèles seront concernés dans le courant de l’année.

Hyundai Sonata 2015

Android derrière le volant

Avec la déclinaison automobile du système d’exploitation de Google, la Sonata est en mesure de proposer des trajets personnalisés en corrélation avec l’assistant virtuel de la firme de Mountain View. La voiture et le mobile partagent les informations du calendrier et du carnet d’adresses pour automatiser certaines requêtes (comme se rendre au prochain rendez-vous).

La connectivité du smartphone, opérée par l’application compagnon compatible Lollipop (ce qui est assez restrictif), sert à alimenter les différentes applications de cet écosystème qui comprend bien sûr Google Now et Google Maps, mais également des lecteurs multimédias ou la météo (ce qui s’avère pratique pour connaître les conditions de route). Les appels et la messagerie sont évidemment synchronisés. Le système est compatible avec certaines applications tierces comme Spotify, TuneIn, Skype ou TextMe. L’ensemble du système est contrôlable à la voix.

Une mise à jour gratuite pour les propriétaires de Sonata

Les actuels propriétaires d’une Sonata 2015 (équipés avec la suite de navigation propriétaire et d’un écran d’une taille de 8 pouces) sont en mesure de mettre à jour leur véhicule pour adopter Android Auto. Dans un premier temps, il leur faudra se rendre en concession pour installer le firmware. Dans le courant de l’été, Hyundai prévoit de mettre en ligne l’application. Les clients devront s’enregistrer, puis télécharger l’archive et la placer sur une clé USB qu’il faut ensuite connecter à la voiture. Un processus assez simple.

Le lancement du premier véhicule nativement compatible avec Android Auto doit évidemment être rapproché de la keynote du Google I/O qui aura lieu ce soir. Étonnant, Android Auto a été présenté il y a un an déjà et ce n’est que maintenant que les constructeurs commencent à proposer cette option. La preuve que l’industrie automobile va encore beaucoup moins vite que la téléphonie. Etonnant aussi, ce n'est pas Ford qui lance le premier véhicule connecté, alors que son PDG, Alan Mullaly, est au conseil d'administration de Google...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer