SFR RED 30 Go = 10

Samsung promet une correction de la faille de sécurité Swiftkey d’ici quelques jours

Par Benjamin Trécherel

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Touché par l’existence d’une faille de sécurité sur ses smartphones disposant du clavier Swiftkey par défaut, le fabricant coréen a promis un correctif dans les plus brefs délais. Celui-ci sera déployé en OTA via le logiciel de sécurité Knox.

Nous évoquions il y a deux jours la faille de sécurité du clavier Swiftkey touchant 600 millions de téléphones Samsung. Affectant une bonne partie des appareils de la marque, parmi lesquels les très populaires les Galaxy S4 Mini, S4, S5 ainsi que le Galaxy S6, elle permettrait à des hackers d'accéder aux données du téléphone.

Cette vulnérabilité leur donnerait en effet la possibilité d'intercepter des messages, de voler des fichiers stockés sur la mémoire, d'installer des applications sans permission... et bien d'autres méfaits.

Samsung Galaxy S6
Dernier né de la gamme Galaxy S, le Samsung Galaxy S6 fait partie des
smartphones touchés par la faille de sécurité Swiftkey

Un correctif déployé en OTA via Knox

Mais Samsung vient de faire une déclaration officielle, relayée par nos confrères d'AndroidGuys, et promet une mise à jour dans les plus brefs délais :« Samsung Knox a la capacité de mettre à jour la sécurité des téléphones, pour mettre un terme à toutes les vulnérabilités potentielles causées par ce problème. Les mises à jour seront déployées dans quelques jours. Nous travaillons également en collaboration avec SwiftKey pour traiter les futurs risques potentiels ».

Cela permettra ainsi à Samsung d'apporter le correctif en OTA (Over The Air) via Knox, sans passer par une mise à jour du système, plus longue à mettre en place.

La société Swiftkey a également réagi hier en déclarant sur son blog qu'elle viendrait en aide à Samsung pour rétablir la situation. Elle a également tenu à préciser que seuls les téléphones du fabricant coréen étaient touchés par cette faille de sécurité et non les autres utilisateurs de l'application mobile. Notons que cet article a depuis été retiré.

Le problème n'est donc pas lié à Swiftkey, mais à son implémentation au sein des smartphones Samsung. Espérons que ce dernier déploie vite ce correctif pour limiter les risques de hacking.

Comparer les prix du Samsung Galaxy S6

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer