SFR RED 30 Go = 10

Fin des oreillettes au volant : les ventes de kits haut-parleurs s'envolent

Par Benjamin Trécherel

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
mobile2

L'utilisation d'oreillettes et de casques, qu'ils soient filaires ou Bluetooth, est désormais interdite au volant depuis ce 1er juillet. Annoncée depuis quelques mois, cette mesure a déjà provoqué de fortes variations sur le marché des kits mains-libres haut-parleurs.

Annoncée il y a quelques mois par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, l'interdiction des oreillettes et casques audio au volant vient d'entrer en vigueur, en compagnie de 25 autres mesures destinées à faire baisser la mortalité routière.

En effet, les statistiques démontrent qu'un accident corporel sur dix est lié à l'usage du téléphone mobile au volant. Désormais, les conducteurs équipés d'une oreillette ou d'un casque audio au volant se verront verbaliser : ils seront ainsi passibles d'une amende et d'un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Les ventes d'oreillettes baissent, celles des kits haut-parleurs s'envolent

Si vous aviez l'habitude d'utiliser une oreillette pour téléphoner au volant, sachez qu'il existe une alternative puisque les kits Bluetooth permettant de communiquer via haut-parleur sont toujours autorisés.

Disponibles entre 20 et 400 euros dans le commerce, ils connaîtraient d'ailleurs un grand succès en ce moment selon GfK. L'institut d'études a en effet observé de fortes variations sur le marché depuis l'annonce du gouvernement.

Ventes oreillettes et de kits haut-parleurs sur le marché français en 2015

Les ventes de casques et oreillettes filaires / Bluetooth qui étaient de 800 000 unités en 2014 ont ainsi baissé de 22% à fin mai. Et la baisse devrait encore se poursuivre : « Nous pensons que ce marché devrait se stabiliser autour de 300 000 unités d’ici la fin de l’année » analyse Michael Mathieu, Directeur des marchés de l’Image et des Télécoms chez GfK.

A l'inverse, les kits mains-libres haut-parleurs ont vu leur part de marché fortement augmenter. De 200 000 pièces en 2014, le nombre d'unités vendues devrait passer à 500 000 sur l'ensemble de l'année 2015.

Des chiffres qui seront cependant insuffisants pour compenser le déficit de kits oreillette d'ici la fin de l'année. La transition devrait donc s'étaler sur 2016.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer