SFR RED 30 Go = 10

Samsung dévoile la première barrette de 1,5 Go de RAM

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

La division semi-conducteur de Samsung présente une nouvelle barrette de RAM de 12 gigabits. Gravée en 20 nm et s’appuyant sur la norme LPDDR4, cette nouvelle barrette augmenterait le volume maximal de RAM d’un mobile de 4 à 6 Go.

Avec la généralisation des architectures 64-bit au sein des smartphones, la limite technique des 3,5 Go de mémoire vive n’est plus d’actualité. Il est désormais possible, toujours sur le papier, de disposer de 2 To environ de RAM. Aujourd’hui, les téléphones haut de gamme proposent jusqu’à 4 Go de mémoire vie. Une limite autant industrielle qu’économique. En effet, la RAM est onéreuse et les barrettes de mémoire vive pour smartphones les plus volumineuses atteignent 1 Go. Il en faut donc quatre pour atteindre les 4 Go d’un Galaxy S6 Edge+ par exemple.

Barrette Samsung 12 Gb

50 % supplémentaires

Le principal producteur de RAM est la division de Samsung dédiée aux semi-conducteurs. Elle produit une grande partie de la mémoire vive que vous retrouvez notamment dans les Galaxy, les smartphones Sony, ainsi que les iPhone. Elle est donc en première ligne pour faire évoluer la quantité de RAM dans les prochains smartphones.

Ce qui devrait être le cas logiquement à partir de l’année prochaine. En effet Samsung a présenté une nouvelle barrette qui atteint la capacité record 12 gigabits (ou 1,5 Go). En disposant de quatre de ces composants, il sera donc possible de porter à 6 Go le volume de RAM dans un smartphone. Pour rappel, l’informatique utilise deux unités différentes pour la capacité de stockage : le bit et l’octet. Le bit correspond à une information (0 ou 1) et l’octet à 8 informations. Cette notion est importante pour ne pas faire de confusion.

Plus rapide et plus économe

Cette barrette, gravée en 20 nm et s’appuyant sur la norme LPDDR4 (celle que nous retrouvons dans toute la gamme Galaxy S6 ou Xperia Z5), est, selon Samsung, plus rapide et plus économe en énergie que l’actuelle barrette de 8 Gb, laquelle est également gravée en 20 nm. Pourquoi ? Parce que les deux composants mesurent la même taille. Donc l’espacement entre chaque conteneur d’information est plus faible, ce qui accélère la vitesse de transmission des données et réduit les besoins en énergie.

Si ce composant offrait la possibilité aux constructeurs d’augmenter encore la capacité de RAM maximale dans le haut de gamme, elle devrait aussi favoriser l’augmentation de la mémoire vive dans les produits entrée et milieu de gamme à moyen terme. Aujourd’hui, la LPDDR4 est encore trop chère pour les smartphones à 200 euros. Mais le prix baissera assurément (comme ce fut le cas pour la LPDDR3).

Samsung, qui démarre dès à présent la production de masse des barrettes de 12 Gb, estime que les premiers produits équipés devraient arriver dans les mois prochains, et espère bien convaincre d’autres marchés, comme l’univers informatique (qui ne s’appuie pas sur la LPDDR, mais sur la DDR classique), l’automobile et les produits connectés.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer