SFR RED 30 Go = 10

Google Nexus 6P : le premier Nexus « chinois » également officialisé

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Compte tenu des fuites de ces dernières semaines, Google n’a pas entretenu le suspense plus de quelques instants : la firme a présenté le Nexus 5X avec le Nexus 6P, lequel est légèrement moins ambitieux que le Nexus 6 de Motorola, mais pas moins intéressante.

C’est une première dans l’histoire de la gamme Nexus : un smartphone est développé par une firme chinoise. Un signe fort qui semble autant être économique et technologique que politique. Cette association ressemble en effet fort à un message en direction du gouvernement de Beijing qui continue d’interdire l’accès à ses services en ligne, le privant d’un milliard et demi de consommateurs potentiels. Aux grands maux, les grands remèdes : l’un des plus grands groupes mondiaux annonce haut et fort sa confiance en Huawei qui a fait l’objet de critiques dures du gouvernement américain (qui accusait le Chinois d’espionner les consommateurs occidentaux avec ces terminaux).

Nexus 6P

Ce ne fut certainement pas facile. Google a longtemps tourné autour du pot en allant chez les Taïwanais, les Coréens et même son ancienne filiale, Motorola, vendue à un groupe chinois, Lenovo. Avec le Nexus 6P, une réalisation de Shenzhen avec une participation, comme nous le verrons, de LG dans la partie photographique, la firme saute le pas. Est donc né, comme convenu, le Nexus 6P, avec un grand « P » pour Premium peut-être. Car loin d’être le « Nexus 6 du pauvre », comme nous aurions pu nous y attendre de la part d’un mobile créé par Huawei, le Nexus 6P se veut autant être performant qu’élégant. Plus que son petit frère, le Nexus 5X.

Un Nexus 6 « Premium »

Si vous n’êtes pas convaincu par son design (ou par le discours de Google), un tantinet inspiré du Mate S et du P8 (notamment au niveau du lecteur biométrique dorsal), vous le serez peut-être par les prestations extérieures : châssis intégralement en aluminium anodisé et brossé, lecteur d’empreinte Nexus Imprint au dos (comme le Nexus 5X), écran Quad HD de 5,7 pouces (résolution de 518 pixels par pouce), verre renforcé Gorilla Glass 4 (et non plus 3) de Corning avec revêtement antitraces, double haut-parleurs à l’avant, 7,3 mm d’épaisseur seulement pour un mobile qui pèse, tout de même, 178 grammes.

À l’intérieur, Google et Huawei ont pris le risque, comme nous l'avons appris avec les fuites récentes, d’intégrer le Snapdragon 810 de Qualcomm, le sulfureux octo-core qui a tant fait frémir (bouillir) les constructeurs des segments premium. Il est ici cadencé à 2 GHz, une belle vitesse pour le chipset qui est habituellement sous-cadencé à 1,8 GHz. Sur son site, Google affirme qu’il s’agit de la « dernière version » du composant. Nous savons de la part de Qualcomm et de HTC, quand OnePlus a justifié de la même façon ce même choix pour le OnePlus 2, qu’il s’agit là d’un discours marketing. En effet, les seuls changements qu’il est possible d’apporter sont d’ordre logiciel : de l’optimisation, en somme. Reste à savoir ce que Google peut y apporter.

Nexus 6P

Quelques améliorations, mais des oublis

Le chipset est accompagné de 3 Go de LPDDR4 (et non plus de LPDDR3 comme dans le Nexus 5X) et d’une batterie de 3450 mAh compatible Quick Charge 2.0. Comme pour son petit frère, le stockage interne, non extensible, est proposé en trois options que nous verrons avec les prix de vente. Côté photo, nous retrouvons à l’arrière le capteur photo du  dernier Nexus de LG, à savoir un modèle 12,3 mégapixels où chaque pixel mesure 1,55 micron. Il est accompagné d’un objectif ouvrant à f/2.0, d’une mise au point laser (comme chez le Coréen) et d’un double flash LED. Toujours pas de stabilisateur optique, alors que le prédécesseur en avait un, dommage. À l’avant, la webcam affiche 8 mégapixels (1,4 micron le pixel) avec un objectif ouvrant à f/2.4. Une ouverture moins qualitative. Mais l’appareil n’est pas fondamentalement fait pour les selfies. Et c’est un grand pas vis-à-vis du Nexus 6 et sa webcam 2 mégapixels et même vis-à-vis du Nexus 5X et son capteur avant de 5 mégapixels.

Nous retrouvons ici aussi l’Android Sensor Hub qui gère le lecteur d’empreinte, l’accéléromètre, le gyroscope, la boussole, le baromètre et les différents capteurs environnementaux. Nous retrouvons ici aussi la connectivité complète (LTE catégorie 6, WiFi ac dual-band MiMo, Bluetooth 4.2, NFC, GPS Glonass, port USB type-C, un emplacement pour nanoSIM, trois microphones dont deux pour la réduction de bruit et port jack 3,5 mm). Pas de chargement sans fil. Pas de lecteur de carte mémoire. Le tout fonctionne évidemment sous Android 6.0 Marshmallow.

Nexus 6P

50 dollars les 32 Go de stockage

Venons en enfin au prix de ce Nexus 6P, également disponible à partir d’aujourd’hui outre-Atlantique, outre-Manche, en Irlande et au Japon. Ici aussi, pas de conversion en euros, mais des montants en dollars pour se faire une idée. Le Nexus 6P est proposé à partir de 499 dollars en version 32 Go. Un prix qui reste abordable, malgré les prestations proposés. Cela correspond à une baisse de 150 dollars vis-à-vis du Nexus 6 32 Go. Evidemment, il est possible d’augmenter le stockage interne (qui n’est pas extensible, pour rappel) : pour doubler une première fois vous devrez débourser 50 dollars, comme sur le Nexus 5X, pour arriver à 549 dollars. Et pour la doubler une seconde fois, vous devrez également doubler le montant du palier, le Nexus 6P 128 Go étant vendu 649 dollars. C’est simple : Google commercialise 50 euros les 32 Go de stockage. Côté coloris, ce sont les mêmes que le Nexus 5X, les Japonais ayant en plus la possibilité de choisir le rose doré qui leur sera (au moins dans premier temps) exclusif.

Le Nexus 6P s’avère donc une proposition étonnante, plus proche commercialement d’un OnePlus 2 que d’un iPhone 6S Plus ou d’un Galaxy S6 Edge+. Reste évidemment à savoir si cela attirera les consommateurs. Car la réputation du Snapdragon 810 (notamment quand il est intégré à un châssis métallique) a mis à mal plusieurs constructeurs d’envergure mondiale. Nous nous ferons un avis que nous partagerons avec vous lors de notre très probable test. Et vous, êtes-vous intéressé ?

Partagez cet article

Comparer les prix du Huawei Nexus 6P

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer