SFR RED 30 Go = 10

Résultats Apple : des ventes de Noël plutôt stables

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Apple a réussi à atteindre au quatrième trimestre 2015 le volume historique de ventes qu’il avait atteint l’année dernière, malgré un lancement en Chine sur le troisième trimestre. Mais Tim Cook concède qu’une baisse est à prévoir sur le premier trimestre 2016.

C’est donc officiel : il y aura bien une baisse des ventes d’iPhone sur le second trimestre fiscal 2016 d’Apple (de janvier à mars 2016). À l’occasion d’une conférence téléphonique pour présenter les résultats d’Apple sur son premier trimestre fiscal 2016 (d’octobre à décembre 2015), Tim Cook a officiellement déclaré qu’il fallait s’attendre à une baisse des volumes, mais ses projections sont nettement moins alarmistes que les prévisions des analystes financiers. Notez que les volumes d’iPhone vendus entre octobre et décembre 2015 sont aussi en dessous de ces mêmes prévisions, ce qui pourrait entraîner un jeu de vases communicants très habile et bien pratique.

Apple Store

Une baisse attendue de 10 % environ

Il faut dire que le premier trimestre 2015 avait été l’occasion pour Apple de surprendre l’ensemble des observateurs de Wall Street avec 61 millions de smartphones vendus, en progression de 40 % en volume et 55 % en valeur. Le chiffre d’Apple atteignait alors 58 milliards de dollars. Ces résultats étaient bien au-dessus des prévisions et des attentes, surtout pour un premier trimestre calendaire. Pour le trimestre en cours, Apple estime que le chiffre d’affaires, généré au deux tiers par l’iPhone, devrait être compris entre 50 et 53 millards de dollars, soit une baisse comprise entre 8,6 % et 13,8 %. Soit un recul moyen annuel de 11,2 %.

Si nous reportons ce recul moyen au volume de smartphones vendus en début d’année dernière (et en partant du principe que l’impact des téléphones sera proportionnel), nous arrivons à une projection de 54,2 millions de smartphones. Un chiffre finalement très proche des estimations des analystes cités hier, par exemple, par Reuters. Notez cependant que, compte tenu de la baisse globale des autres lignes de produits (notamment les iPad), la baisse des téléphones pourrait être plus contenue.

Un trimestre encore meilleur que le précédent

Pour son premier trimestre fiscal (octobre à décembre), Apple a réalisé un chiffre d’affaires de 75,9 milliards de dollars, en progression de 2 % par rapport à la même période de l’année dernière. C’est déjà un exploit de parvenir à réaliser une hausse du chiffre d’affaires. Les iPhone sont en hausse de 1 % seulement en valeur (51,6 milliards de dollars) et sont en très légère progression en volume (74,8 millions d’unités, contre 74,5 millions un an auparavant). Et cela en ayant lancé la Chine sur le trimestre précédent. Apple réalise donc un trimestre plutôt bon compte tenu de ce simple détail. Avec un bémol toutefois : les analystes tablaient sur un chiffre au-dessus des 75 millions de pièces. Dommage.

Les iPad s’effondrent (-25 % en volume, -21 % en valeur) malgré le lancement de l’iPad Pro. L’absence d’un remplaçant de l’iPad Air 2 y est peut-être pour quelque chose. Les Mac reculent de 4 % en volume et 3 % en valeur. Les Apple TV, Apple Watch, iPod et accessoires Apple, Beats et tiers progressent de 62 % (logiquement grâce à la Watch). Les services (AppleCare, Apple Pay, iTunes, iCloud, App Store) progressent de 26 %. Apple en profite pour annoncer avoir dépassé la barre du milliard en base installée (tous produits confondus).

Aucune prévision pour le second trimestre 2016 ?

Tim Cook avoue donc que le trimestre actuel sera moins bon que le même trimestre un an auparavant, notamment pour les smartphones, une première dans l’histoire de l’iPhone. Les effets de change, la situation macroéconomique, la concurrence bien évidemment : tout cela fait que le premier trimestre calendaire devrait être différent du premier trimestre 2015. Pour la suite, Tim Cook préfère ne pas faire projection, officiellement parce que les facteurs de prévisions sont instables. Nous pensons également que certains lancements pourraient avoir un impact très positif. Comme celui de l’iPhone 5se dont les rumeurs parlent régulièrement...

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer