HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Quel pourrait être l’avenir d’Android One ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Avec un seul nouveau modèle entre le second semestre 2015 et le premier semestre 2016, Android One est au point mort. Une nouvelle stratégie semble cependant être à l’oeuvre, à en croire le responsable du programme.

Depuis l’été 2015, il n’y a eu qu’un seul nouveau modèle de smartphone sous Android One : le GM5 Plus de la marque turque General Mobile. Pourtant le programme, créé par Sundar Pichai pour démocratiser l’usage des smartphones dans les pays émergents, notamment son Inde natale, n’est pas mort. Il aurait fait l’objet d’un repositionnement stratégique dont le but est de séduire à nouveau les constructeurs et que nous évoquions déjà en novembre dernier. Une information dévoilée par Mike Hayes, directeur en charge des partenariats Android et Chrome chez Google, à l’occasion d’une interview accordée à nos confrères indiens de The Economic Times.

General Mobile GM5
Le GM5 Plus de General Mobile

Le programme redéfini ?

Dans cet entretien, Mike Hayes explique que le partenariat avec Micromax, Karbonn et Spice est toujours valide et que les discussions avec ces constructeurs sont toujours d’actualité. Il explique cependant que les conditions de création d’un Android One ont été petit à petit allégées : les fabricants ont le choix de la taille d’écran, du chipset et de la plate-forme. Il y a simplement des minimums requis. Rien ne les empêche donc de créer des mobiles plus puissants, même si le programme Android One s’adresse davantage aux besoins de l’entrée de gamme.

Ce qui est surtout important dans cette interview, c’est l’évolution de la place d’Android One chez Google : il y a deux ans, le programme était isolé dans la stratégie du groupe et du système d’exploitation. Aujourd’hui, Android One est considéré comme l’une des pièces du puzzle. Une pièce qui devra interagir avec les autres, notamment les initiatives hardware du groupe.

Intégré à la future division hardware de Google ?

Et cela rejoint une autre information dévoilée (et relayée dans nos colonnes) la semaine dernière. Selon nos confrères de Re/code, Google réunirait toutes ces initiatives hardware autour d’une même division qui serait pilotée par Rick Osterloh, qui est parti le mois dernier de chez Motorola / Lenovo. Il semble que la création de cette division soit bien en cours et qu’Android One devrait rejoindre la brochette de produits qui seraient confiés à l’ancien patron de Motorola : Nexus, Ara, Pixel, Chromebook, Chrome Cast et Glass.

Ce rapprochement et cette nouvelle vision pourraient redonner de l’attractivité à Android One qui peine aujourd’hui à trouver de nouveaux terminaux à animer. Mike Hayes est confiant qu’il y en aura d’autres. Sont-ils déjà prévus ou s’agit-il d’un voeu de sa part ? Mystère.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer