SFR RED 30 Go = 10

Wiko présente le Fever Special Edition

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
wiko

Après le succès du Fever 4G et de son « Love Pack » avec préservatifs phosphorescents, Wiko dévoile le Fever Special Edition. Mais contrairement aux Fever du Love Pack, quelques changements techniques sont à attendre ici.

Apple est certainement l’entreprise qui inspire le plus (pour rester politiquement correct) les autres marques de smartphones. Que ce soit en terme de design, de matériaux, d’écosystème, de services, d’application et même de marketing. Les campagnes publicitaires d’Apple ont notamment fait école dans la façon de parler d’un produit technologique (ou de ne pas en parler justement...). Avec la sortie de l’iPhone SE, deux réactions se sont fait sentir chez les concurrents. La première est le retour en grâce des écrans de petite taille (comprenez 4,5 pouces et moins).

Wiko Fever Special Edition

La seconde est l’arrivée opportune de mobiles appelés « Special Edition » (c’est la signification de l’acronyme SE). Wiko fait partie de ces marques qui ont repris un ancien modèle et ont légèrement modernisé la fiche technique pour créer une nouvelle référence. Et le cobaye n’est autre que le Fever 4G, smartphone milieu de gamme plutôt apprécié à la rédaction pour son look, ses bonnes performances et son positionnement branché. Ainsi, après le Fever 4G et le Love Pack Fever / NighT Fever (qui n’a donné lieu à aucun changement, sauf dans le packaging), voici le Fever Special Edition.

Plus de mémoire et Android Marshmallow

Dans une fiche technique très, très, très proche de l’original, vous ne verrez que trois changements. Le premier est le volume de l’espace de stockage, qui est passé de 16 à 32 Go. Ce qui est vraiment très appréciable, même si le smartphone conserve son port microSDHC (compatible avec les cartes de 64 Go maximum). Cette augmentation de l’espace de stockage entraine semble-t-il le second changement : l’augmentation du poids de l’appareil : 7 grammes de plus, pour atteindre les 150 grammes au total.

Dernier point important, le Fever Special Edition fonctionne sur Android 6.0 Marshmallow dès la sortie de la boîte, une version qui n’a pas été adaptée aux autres Fever, malgré une certaine proximité technologique. Peut-être le seront-ils prochainement ? Les changements à attendre sont toutefois minces, puisque le système d’exploitation est caché derrière la surcouche Wiko. Une surcouche qui compte un nouvel outil : « My Smart Left Page », comparable au nouveau panneau Siri dans iOS 9. Parmi les détails cosmétiques, notez que le Fever Special Edition est proposé en trois coloris inédits : Bois cendré, anthracite et paprika.

Dès le 25 mai prochain à la Fnac

Pour le reste, la configuration est strictement la même : écran Full HD de 5,2 pouces protégé par un verre Gorilla Glass 3, chipset octo-core MediaTek MT6753, 3 Go de RAM, compatible LTE catégorie 4, WiFi n, Bluetooth 4.0, GPS, batterie 2900 mAh, capteur photo 13 mégapixels à l’arrière et webcam 5 mégapixels avec flash pour les selfies. Le smartphone sera en vente à partir du 25 mai prochain en exclusivité chez la Fnac et à partir du 26 juin dans toutes les autres bonnes crèmeries. Le prix : 249 euros.

Partagez cet article

Comparer les prix du Wiko Fever Special Edition

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer