SFR RED 30 Go = 10

ZTE ouvrira une vingtaine de boutiques en propre en 2016

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
zte

Cette année, le réseau de distribution de ZTE va vivre une petite révolution : 23 boutiques en propre seront ouvertes, dont trois hors de Chine. Une stratégie bien plus agressive pour imposer sa marque.

La direction de ZTE a récemment changé. Ce qui a donné lieu à quelques modifications dans sa stratégie commerciale, aussi bien en Chine, où le groupe n’est plus présent dans le Top 5 local, que dans les pays où la marque est présente. Pour concrétiser cette nouvelle stratégie, ZTE montrera davantage sa marque et son logo, plutôt que de se contenter de contrats en marque blanche avec les opérateurs (comme Orange en France, avec le récent Neva 80).

Axon
Avec la marque Axon, ZTE est largement monté en gamme

Améliorer la visibilité de la marque

Ainsi, ZTE a développé Axon, une famille / marque (le positionnement n’est pas uniforme selon les pays), afin de monter en gamme (et de se confronter sur le segment premium à Xiaomi et Huawei, entre autres). Le smartphone la représentant s'appelle l'Axon 7. Il a été présenté il y a quelques jours. Et il pourrait s'avérer être l'une des très bonnes affaires de la saison estivale. Seconde initiative, de nouveaux contrats de distribution ont été signés, comme en France avec Extenso Telecom qui se chargera de placer les produits en grande surface (spécialisée et alimentaire), les sites marchands et les boutiques télécom (3000 points de vente sur l’Hexagone). Enfin un réseau de boutiques en propre sera développé.

Selon l’agence de presse Bloomberg qui relaie les propos du patron de la division mobile de ZTE, Adam Zeng, ZTE compte ouvrir 23 points de vente sous sa propre marque dans le courant de l’année 2016. Vingt seront situés en Chine, tandis que les trois autres seront localisés à l’international : Allemagne, Mexique et Russie, des marchés qui ne sont évidemment pas choisis au hasard (notamment la Russie). Les États-Unis sont étonnamment absents de cette liste. Mais ce marché pourrait être couvert dans un second temps. La France n’est pas concernée (et ne le sera certainement pas, compte tenu du contrat avec Extenso).

Une stratégie « à la Apple »

Cette stratégie est évidemment empruntée à la firme de Cupertino qui a construit au fil des années un réseau d’Apple Store où les clients ne viennent pas uniquement pour acheter des téléphones, mais aussi des accessoires et des services additionnels. Le réseau aura donc trois objectifs : aider la firme à augmenter les volumes de mobiles vendus (l’objectif pour 2016 est de 70 millions de terminaux commercialisés contre 56 millions l’année dernière), diversifier les sources de revenus et créer un lien entre le consommateur et la marque.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer