HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Idealens K2 : voici un Samsung Galaxy S6 déguisé en casque de réalité virtuelle

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

À en croire HTC et Occulus, la réalité virtuelle imposerait l’usage de PC de gamer pour fonctionner. Avec le K2, Idealens tente de prouver le contraire avec un produit autonome doté d’une configuration digne d’un Galaxy S6 de Samsung.

La réalité virtuelle est l’un des sujets marquants de cette année. Tous les grands groupes technologiques s’y intéressent, que ce soit Google, Facebook, Samsung, Microsoft et même, à en croire les indiscrétions qui circulent, Apple. Comme vous le savez, il existe plusieurs types de casque : ceux qui utilisent la réalité virtuelle (immersive) et la réalité augmentée, qui ajoutent en surimpression de la réalité des informations digitales. Quelle que soit la nature des images affichées, les casques actuels sont de trois types : autonomes, « branchés » et « embarqués ».

idealens k2

Différentes réalités virtuelles

Les premiers se suffisent à eux même et embarquent l’ensemble des technologies. C’est le cas d’HoloLens. Les seconds se branchent à un système externe (un PC ou une console de jeu par exemple) qui traite les informations. C’est le cas du Vive Pre de HTC ou d’Occulus Rift. Et enfin les derniers sont des déclinaisons du premier et emploient un smartphone pour traiter les informations et afficher des images. Ce sont certainement les derniers qui sont les moins immersifs, même si Google, avec Daydream, travaille d’arrache-pied pour que cela ne soit plus le cas.

Cependant, à en croire la firme de Mountain View, pour offrir une immersion qualitative, une plate-forme optimisée et puissante sera nécessaire. Et celles qui existent déjà, sous Exynos 8890, Helio X25 ou Snapdragon 820, ne le sont pas (ou pas tout à fait). Difficile de croire que ces chipsets, aussi puissants soient-ils, soient incompatibles d’afficher de la réalité virtuelle. Et voici qu’un concepteur de casque encore confidentiel tente de prouver le contraire.

Un casque basé sur un smartphone ?

L’entreprise s’appelle Idealens. Elle est basée à Chengdu, en plein coeur de la Chine. L’entreprise a présenté, en partenariat avec Samsung (vous verrez que cela a du sens) un casque autonome appelé K2. Fabriqué dans les usines de Foxconn, le K2 comporte tout ce qu’il faut pour fonctionner : un coeur, un système d’exploitation, un écran et une batterie. Pas besoin de PC. Entrons dans le détail de la fiche technique. L’écran est une dalle AMOLED de 3,81 pouces dont la définition est légèrement supérieure au Quad HD, pour une résolution qui s’approche des 700 pixels par pouce. L’angle de vision est de 120°.

Le coeur du système est pris en charge par un Exynos 7420 avec GPU ARM Mali T760 MP8. Le système est accompagné de 4 Go de mémoire vive au format LPDDR4 et 32 Go de stockage interne au format eMMC 5.0. La batterie intégrée offre une capacité de 3800 mAh . L’ensemble pèse 295 grammes. Vous remarquerez que bon nombre des éléments de ce casque proviennent de la fiche technique de la famille Galaxy S6 : écran AMOLED, Exynos, LPDDR4, eMMC 5.0. C’est comme si le flagship de Samsung était caché à l’intérieur. Et cela montre que, oui, il est possible de proposer de la réalité virtuelle, même sans PC. Reste à savoir si elle est qualitative.

Comparer les prix du Samsung Galaxy S6

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer