SFR RED 30 Go = 10

BlackBerry 10 : un pas de plus vers son abandon ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
blackberry

Selon une notice qui a circulé dans les couloirs du Sénat américain, BlackBerry aurait décidé de ne plus produire de téléphones sous son OS propriétaire. Une information évidemment démentie, mais qui semble pourtant très logique.

Cette année, BlackBerry ne produira que des terminaux sous Android, une information dévoilée par John Chen en tout début d’année. Il y en aurait même trois dans les tuyaux, selon les rumeurs récentes : Hamburg (ou Neon), Rome (ou Mercury) et Argon, un mystérieux téléphone équipé d’un Snapdragon 820. Et BlackBerry OS ? Aucun nouveau smartphone à l’horizon. Cependant, John Chen a toujours affirmé son engagement envers son OS propriétaire. Des mises à jour. Des certifications. De nouveaux outils de sécurité. Le patron de la firme canadienne veut rassurer ses partenaires commerciaux, notamment les gouvernements qui utilisent ses mobiles depuis longtemps.

BlackBerry Classic
BlackBerry Classic

Le Sénat US abandonne BlackBerry ?

Mais ces mêmes gouvernements continueront-ils longtemps à les utiliser ? Peut-être pas. Ce sera par exemple le cas du Sénat américain. Selon le site Bomble, une note d’information a été envoyée la semaine dernière aux équipes des parlementaires leur informant que le stock de terminaux sous BlackBerry OS ne sera pas renouvelé. Les adorateurs gouvernementaux de BlackBerry devront donc se ruer sur les dernières unités disponibles (soit un peu plus de 600 terminaux, répartis sur cinq modèles et deux opérateurs différents). Pour les autres, ils pourront se tourner vers d'autres modèles et d'autres marques, comme le Galaxy S6 (mais pas encore S7) ou l'iPhone SE (en version 16 Go).

Pourquoi une telle décision ? Parce que BlackBerry aurait décidé de ne plus en fabriquer. Selon cette note, la firme canadienne aurait envoyé une lettre à AT&T et Verizon pour les informer de l’arrêt de la production de tous les modèles sous BBOS 10 supportés jusqu’ici : Q10, Z10, Z30, Passport et Classic. Vous remarquerez que le Leap, le dernier BlackBerry 10 en date, n’est pas désigné dans cette liste. Ce n’est certainement pas un oubli. La raison est certainement lié aux catalogues d'AT&T et Verizon, dans lesquels il n'est pas intégré.

Des mises à jour qui continueront

Évidemment, BlackBerry a démenti l’information. Selon CrackBerry qui a contacté un porte-parole, la firme de Waterloo confirme l’arrêt de la fabrication du Classic, mais pas des autres modèles cités. Elle indique également que le line-up n’est pas figé dans le marbre et que les terminaux qui y sont inclus reflètent les changements du marché, à l’image des concurrents. Un démenti qui n’en est donc finalement pas vraiment un, puisque rien ne laisse supposer un jour le retour d’un BlackBerry OS dans le line-up de la marque.

Malgré l’arrêt de la fabrication de ces mobiles, BlackBerry aurait confirmé à ses deux partenaires son engagement à maintenir son OS à jour, au moins au niveau de la sécurité, des performances et des nouveaux standards. Le support technique est assuré. La garantie également. Un peu comme Microsoft avec les anciennes versions de Windows (le support de XP ne s’est terminé qu’en 2014, alors que l’OS n’est plus commercialisé depuis 2001). Les utilisateurs actuels (et peut-être futurs, tant que les stocks ne sont pas épuisés) n’ont donc aucun souci à se faire. La prochaine mise à jour aura lieu en juillet et sera numérotée 10.3.3. Une autre suivra, mais l’année prochaine seulement.

Comparer les prix du BlackBerry Classic

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer