SFR RED 30 Go = 10

Résultats Apple : 40,2 millions d’iPhone vendus au printemps

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

C’est encore une baisse des ventes d’iPhone qu’Apple a annoncée aujourd’hui, à l’occasion de la présentation de ses résultats pour son troisième trimestre fiscal 2016. Une baisse en valeur plus forte qu’en volume, signe que l’iPhone SE semble trouver son public.

Sans surprise, Apple a présenté pour la seconde fois consécutive des résultats en décroissance. La firme de Cupertino a réalisé un chiffre d’affaires sur son troisième trimestre fiscal 2016 (clos le 25 juin dernier) de 42,36 milliards de dollars, en baisse annuelle de 15 %. La saisonnalité de l’activité d’Apple explique également la baisse séquentielle de 16 % par rapport au second trimestre fiscal. Trois activités ont particulièrement souffert le trimestre dernier : les iPhone, première source de revenus de l’entreprise, les ordinateurs Mac et les accessoires (Beats, Apple Watch, Apple TV et iPod). Comme toujours, le chiffre d’affaires d’Apple est plus fort à l’international, les États-Unis représentant 37 % des revenus de la société.

Apple Store

15 % d'iPhone vendus en moins

Les iPhone, qui représentent pratiquement 57 % du chiffre d’affaires d’Apple, sont la principale raison de cette baisse de chiffre d’affaires. Les volumes de téléphones vendus ont baissé de 15 % (40,4 millions d’unités), tandis que les revenus ont baissé de 23 % (24,05 milliards de dollars). Cette différence entre la baisse du volume et de la valeur montre que ce sont les téléphones les plus économiques qui se maintiennent le mieux. Le lancement de l’iPhone SE n’est donc pas un échec, même s’il lui était impossible à lui seul d’endiguer la baisse. Il participe cependant à une baisse du revenu par téléphone. Et donc à la baisse de la marge brute qui atteint 38 % (contre 39,7 % précédemment).

Si les iPhone baissent, le recul n’est pas identique partout dans le monde. Au Japon, par exemple, le chiffre d’affaires a progressé de 23 %. À l’inverse, en Chine, il a chuté de 33 %. Nous avons d’ores et déjà relayé plusieurs études qui annonçaient cela. Apple est passé de la troisième à la quatrième, voire cinquième place dans l’Empire du Milieu, dépassé par Huawei, Oppo, Vivo, voire Xiaomi en fonction des périodes. Le reste de l’Asie et du Pacifique ne se porte pas particulièrement mieux puisque la zone enregistre un déclin de 20 %. En Europe et dans les Amériques, le chiffre d’affaires ne baisse que de 7 % et 11 %, respectivement.

L'Apple Watch participe à la baisse générale

Un autre produit semble contribuer à la baisse du chiffre d’affaires annuel : l’Apple Watch. Son lancement au printemps 2015 a contribué à faire gonfler le chiffre d’affaires de l’année dernière. Sans renouvellement matériel cette année, le volume de montres connectées vendues a dû considérablement chuter, comme l’ont montré certaines études récentes. Apple devra certainement proposer un autre modèle avant la fin de l’année si la firme ne souhaite pas voir les 2,2 milliards d’euros générés par les « produits annexes » fondre davantage.

Les services (Apple Pay, Apple Care, Apple Music, iTunes) progressent de 19 % et confirment leur place de seconde source de revenus du groupe. L’App Store aurait réalisé son meilleur trimestre depuis son lancement. Les iPad progressent de 7 % grâce au lancement de l’iPad Pro 9,7 pouces. Les autres indicateurs financiers montrent qu’Apple continue évidemment de gagner de l’argent, mais moins que l’année précédente. Les bénéfices nets s’élèvent à 7,8 milliards de dollars, en baisse de 27,1 %. Ce qui est évidemment considérable.

Un troisième trimestre de baisse annoncé

Pour le prochain trimestre, Apple prévoit un chiffre d’affaires compris entre 45,5 et 47,5 milliards de dollars, une fois encore en baisse (51,5 milliards de dollars sur le quatrième trimestre fiscal 2015). Cependant, il faut rappeler que l’activité d’Apple avait été renforcée l’année dernière par un lancement précoce des nouveaux iPhone en Chine. Ce qui a contribué à une progression de 20 %. La marge brute devrait encore baisser pour s’établir sous la barre des 38 %, peut-être pour mieux s’armer contre la concurrence, mais aussi parce que l’iPhone SE continuera son petit bonhomme de chemin.

Partagez cet article

  • Apple iPhone SE (32 Go)

    Apple iPhone SE (32 Go)

    L'iPhone SE en version 32/128 Go renouvelle la gamme en mars 2017, et remplace les versions 16/64 Go qui sont sorties en mars 2016. Un mouvement qui fait passer le prix d'entrée de l'iPhone SE à...

Comparer les prix du Apple iPhone SE (32 Go)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer