HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Apple iOS 10 : installé sur un tiers du parc installé d’iPhone et d’iPad

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

L’adoption d’iOS 10 prend relativement bien son essor. Pendant les 24 premières heures après la mise à disposition, la dernière mouture d’iOS atteignait 16 % du parc installé. Et après 6 jours, ce chiffre aurait progressé jusqu’à atteindre les 33 % du parc. Ce qui est bien, mais pas top.

Comme tous les ans, après la publication de la version publique d’iOS, les premiers chiffres sur son adoption par les utilisateurs d’iPhone et d’iPad nous renseignent sur le suivi, le dynamisme et l’intérêt de la base installée à son égard. Changement ergonomique profond oblige, iOS 7, version par laquelle le Flat Design a été intégré, a clairement été la mise à jour la plus rapide à atteindre la moitié du parc de téléphones et de tablettes, puisque cette mouture a atteint cette barre symbolique en trois jours.

Même tendance qu'en 2014

Depuis, l’adoption est moins vive. D’abord, parce que certains refusent d’installer la nouvelle version par crainte de voir leur produit Apple ralentir considérablement. Un refus qui suit les différents retours d’usager affirmant que leur téléphone, un vieux modèle, était plus lent. Ce qui est certainement vrai. Ensuite parce que les nouveautés apportées par les mises à jour successives ne sont plus aussi critiques. Et les tendances semblent se confirmer plus encore cette année avec iOS 10 à en croire une étude publiée par Mixpanel.

Mixpanel iOS 10

iOS 10 suivrait donc les traces d’iOS 8 en terme de rapidité d’adoption. Après un début dans la bonne moyenne, iOS 10 a perdu progressivement du terrain face à iOS 9 qui, après 12 jours, dépassait déjà les 50 % du parc installé (quatre fois plus de temps que la version 7). iOS 10 aurait atteint le tiers du parc en 6 jours, mais ne devrait pas dépasser les 40 % sur les deux premières semaines. Ce qui est très bien en comparaison d’Android (dont la version Marshmallow ne dépassera peut-être jamais les 40 %), mais qui est relativement faible pour la firme de Cupertino.

Pour quelles raisons ?

Reste évidemment à savoir pour quelle raison iOS 10 est en retard vis-à-vis d’iOS 9. Plusieurs explications possibles. D’abord, contrairement à iOS 7, les usagers ne voient pas systématiquement l’intérêt de cette mise à jour qui apporte peut-être de nombreuses nouveautés, mais qui ne révolutionne en rien la prise en main (même si nous sommes curieux de voir les widgets en pleine action). Ensuite, il y a toujours l’aspect purement pratique de la mise à jour : il faut de la place pour la télécharger et l’installer. Une place qui n’est pas forcément évidente à trouver dans un iPhone de 8 ou 16 Go.

Dans la même veine, et nous l’avons signalé auparavant, les usagers refusent de mettre à jour leur ancien terminal par peur d’un ralentissement. Et cela peut avoir une incidence. Cette raison est couplée à certaines consignes reçues par les utilisateurs de la part des développeurs d’applications ou de leurs directions informatiques en entreprise : ces dernières conseillent d’attendre que la compatibilité soit avérée et, dans le cas où ça ne l’est pas, qu’une nouvelle version soit publiée. Certains éditeurs de jeu freemium ont notifié leurs usagers dans ce sens. Et évidemment, les joueurs qui ne veulent pas perdre leurs parties suivent avec prudence.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer