SFR RED 30 Go = 10

LG Stylus 3 : un successeur au Stylus 2 très conservateur

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
lg

Avec les terminaux de la gamme K, LG a également dévoilé le successeur du Stylus 2, le Stylus... 3. Un nom attendu qui augure une configuration reposant essentiellement sur celle de son prédécessur. Ce qui n’est pas toujours vrai... mais presque !

Depuis quatre ans environ, LG anime une gamme un peu à part dans son catalogue : la famille Stylus. Le premier était le G3 Stylus, sorti en 2014. Il a été suivi par le G4 Stylus, le Stylus 2 et le Stylus 2 Plus. Comme vous pouvez le constater, cette gamme est née, à l’origine, pour apporter une déclinaison plus « business » du flagship annuel, mais aussi une alternative moins chère aux Samsung Galaxy Note. Et cette place lui va plutôt bien, puisque les phablettes avec stylet sont plutôt rares sur le milieu de gamme.

LG Stylus 3

En tout début d’année 2016, à Barcelone avec le Stylus 2, LG a séparé le destin de la gamme Stylus de celui des flagships, certainement parce que cela manquait d’un vrai lien (le Stylus 2 et le G5 reposent sur des concepts très différents). Un changement qui va perdurer donc cette année avec le Stylus 3 qui a été officialisé ce matin avec les versions 2017 des K3, K4, K8 et K10, présentés plus tôt dans nos colonnes. Le Stylus 3 conserve le positionnement de son prédécesseur, notamment le grand écran 720p de 5,7 pouces, mais voit quelques légers changements au niveau de la plate-forme technique.

Changement de fournisseur

D’ailleurs, le premier changement est important : la plate-forme Qualcomm (Snapdragon 410 pour le Stylus 2, Snapdragon 430 pour le Stylus 2 Plus) cède sa place à une plate-forme MediaTek, le MT6750. L’octo-core, cadencé à 1,5 GHz, est accompagnée d’un GPU low-cost signé ARM et d’un modem LTE catégorie 4. Il est accompagné 3 Go de RAM, comme le Stylus 2 Plus, et par 16 Go de stockage extensible par microSDXC, comme le Stylus 2. Le smartphone est compatible WiFi n, Bluetooth 4.2 (une amélioration), NFC (comme le Stylus 2 Plus), GPS (avec Glonass) et radio FM. Il offre même un lecteur d’empreinte digitale, comme le Stylus 2 Plus. Jusqu’ici, le bilan est plutôt bon.

Cela continue avec la batterie. Elle est toujours amovible et sa capacité est améliorée pour atteindre les 3200 mAh. Pas de chargement rapide ici, naturellement (MediaTek n’a pas implanté Pump Express avec le MT6750). Côté photo, nous retrouvons à l’arrière l’équipement du Stylus 2, à savoir un capteur de 13 mégapixels, un autofocus standard, un objectif ouvrant à f/2.2 et un flash LED. À l’avant en revanche, rétropédalage : le capteur 8 mégapixels devient 5 mégapixels. L’objectif est toujours à focale fixe.

Un châssis très proche du précédent

Le Stylus 3 fonctionne sur Android 7.0 Nougat dès sa sortie d’emballage. Une bonne nouvelle. Il est livré avec un stylet tactile, évidemment. L’ensemble est rangé dans un châssis en polycarbonate aux dimensions excessivement proche du Stylus 2. Celui-ci mesure 7,4 mm d’épaisseur. La hauteur et la largeur ne changent que de quelques dixièmes de millimètre. Le mobile mesure 149 grammes. Il sera disponible en deux coloris : doré et gris. Reste à savoir son prix et sa date de sortie. Rendez-vous en janvier pour le savoir.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer