SFR RED 30 Go = 10

HTC U Ultra : la phablette premium est officielle et surprenante

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
htc

Comme prévu, HTC a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour présenter les deux premiers terminaux de sa gamme U : le U Play et le U Ultra. Ce dernier est une grande phablette, comme cela avait fuité. Mais heureusement, tout n’avait pas été dévoilé...

Nous avions rendez-vous ce matin avec HTC. Comme promis via les différents teasers publiés sur les réseaux sociaux ces derniers jours, la marque taïwanaise a organisé ce matin une conférence de presse pour présenter sa nouvelle gamme appelée « U ». Elle est composée dès le départ de deux terminaux : le U Play et le U Ultra. Nous dédierons un article au U Play dans un second temps et nous commencerons ces présentations par la phablette, laquelle n’est pas simplement un successeur spirituel du One Max (seul modèle de HTC de plus de 5,5 pouces, hormis ce U Ultra). Il s’agit surtout d’une proposition très intéressante face aux phablettes haut de gamme de la concurrence, que ce soit chez Apple, Samsung ou Huawei.

Une phablette ambitieuse

Car le U Ultra est certainement la plus grande et la plus ambitieuse des réalisations de HTC sur ces dernières années. Commençons par son très grand écran Super LCD 5 Quad HD de 5,7 pouces (résolution de 513 pixels par pouce). Un écran protégé par un verre Corning Gorilla 5, comme certains adversaires, dans sa version classique, et par une dalle en saphir synthétique, dans sa version limitée. Ce n’est pas nouveau, mais c’est assez rare pour être un argument commercial. Dommage que cela occasionne un surplus financier.

HTC U Ultra

Un écran qui s’inspire aussi de la concurrence, puisqu’un afficheur secondaire type LG V10 surligne la dalle principale. Il est disposé à gauche de la webcam et en dessous de l’écouteur téléphonique. HTC ne spécifie pas si l’écran secondaire est compris dans les 5,7 pouces ou non. Nous aurions tendance à dire que non. Pour animer l’écran, HTC n’a pu choisir le Snapdragon 835, car le délai était certainement trop court. Il dispose donc d’un Snapdragon 821 dans sa version sous-cadencé à 2,15 GHz. 

Le quad-core Kryo est accompagné par 6 Go de RAM et 64 Go de stockage interne, lesquels sont extensibles par microSDXC (jusqu’à 2 To supplémentaires). Notez que la version limitée du U Ultra compte le double de stockage (soit 128 Go). La batterie est un modèle de 3000 mAh seulement, ce qui peut paraitre curieux pour un mobile d’une telle dimension. Elle est compatible Quick Charge 3.0 et se recharge via un port USB 3.1 type-C. Le mobile est évidemment compatible LTE (catégorie 11), WiFi ac dual band, DLNA, Bluetooth 4.2, GPS (Glonass et Beidou) et NFC. Un lecteur d’empreinte digitale est logé dans le bouton qui souligne l’écran. Pas de port jack 3,5 mm, comme cela avait fuité.

Seconde génération d'Ultrapixel

Le smartphone compte évidemment deux capteurs photo. Le premier, à l’avant, est une webcam de 16 mégapixels avec capteur rétroéclairé et objectif ouvrant à f/2.0. À l’arrière, nous retrouvons un capteur Ultrapixel. Mais il s’agit là d’une seconde génération. La définition est de 12 mégapixels (comme les derniers iPhone) où chaque pixel mesure 1,55 micron. L’autofocus est hybride (laser et détection de phase). L’objectif, avec stabilisateur optique, ouvre à f/1.8. La lentille de protection est en saphir. Et le flash est dual-tone. Une proposition proche de Samsung et Apple sur le papier. Reste à savoir ce que cela donne en vrai. Pour l’audio, Boomsound est désormais accompagné d’une nouvelle technologie appelée U Sonic qui adapte le son du casque à la l’oreille de l’auditeur.

Le U Ultra est livré avec Android 7.0 Nougat assorti de la surcouche Sense, laquelle a été retravaillée. Parmi les nouveautés, un assistant virtuel appelé Sense Companion sur lequel nous reviendrons ultérieurement. Le mobile sera proposé en quatre coloris : noir, bleu, rose et un blanc avec des reflets verts. La coque du smartphone est faite en verre minéral avec un contour en métal. Contrairement à ce que nous aurions pu attendre, le U Ultra n’est pas dépourvu de touches mécaniques puisque les boutons pour l’allumage et le contrôle du volume sont placés sur la tranche de droite.

Un prix de flagship

Le prix du U Ultra en version classique a été dévoilé en dollar uniquement : 749 dollars. Il devrait être très similaire en euro. Reste à savoir quand le mobile sera disponible. Les filiales locales de HTC auront certainement à coeur de se charger d’officialiser cela. Outre-Atlantique, la phablette sera commercialisée en mars et les précommandes sont déjà ouvertes. Ce n’est pas le cas sur le site français à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Partagez cet article

  • HTC U Ultra

    HTC U Ultra

    En janvier 2017, HTC a présenté les deux premiers éléments d’une nouvelle gamme appelée « U » (un jeu de mots pour les anglophones) : le U Play et le U Ultra. Ce dernier est une phablette haut de...

Comparer les prix du HTC U Ultra

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer