SFR RED
SFR RED 30 Go = 10

Un Snapdragon 835 dans le prochain porte-étendard de Nokia ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nokia

Une drôle de rumeur est apparue sur les réseaux sociaux chinois la semaine dernière affirmant que le prochain flagship de Nokia pourrait embarquer le dernier Snapdragon de Qualcomm, numéroté 835. Une nouvelle indiscrétion semble le confirmer cette semaine.

La semaine dernière, plusieurs blogs de téléphonie mobile ont rapporté une rumeur affirmant que HMD Global aurait commandé à Foxconn le soin de créer un flagship pour la marque Nokia. Toujours selon ce brui de couloir, le sous-traitant taïwanais aurait proposé de baser ce porte-étendard, appelé P1 (un nom de code qui a déjà été cité dans nos colonnes), sur l’Aquos Xx3 de Sharp (Foxconn étant propriétaire de Sharp) avec quelques modifications. La première étant de remplacer le chipset originel du Xx3, le Snapdragon 820, par un modèle plus récent du catalogue Qualcomm. Il s’agirait ni plus ni moins que du Snapdragon 835.

Snapdragon... 835 ?

Nous n’avions pas donné plus de crédit que cela à cette rumeur. Pourquoi ? Parce qu’il nous parait étonnant que HMD Global choisisse un smartphone déjà commercialisé pour le représenter sur le haut de gamme, même si celui-ci est haut de gamme, même si celui-ci n’a pas été distribué à l’international (l’Aquos Xx3 est une exclusivité pour Softbank au Japon). Cependant, elle a la vie dure. Car une nouvelle fuite a peut-être eu lieu au sein de l’équipe chinoise de Nokia. NokiaPowerUser rapporte en effet un échange qui aurait eu lieu sur Weibo entre le support de la marque et certains usagers.

Nokia 6

Cet échange porte sur les réclamations des consommateurs et leurs envies. Suite à la sortie du Nokia 6, un mobile milieu de gamme par excellence, quelques clients souhaitent l’apparition d’un vrai smartphone haut de gamme pour la marque finlandaise. Et l’un d’entre eux évoque le Snapdragon 835 de Qualcomm. La réponse du support technique semble indiquer que HMD Global est bien conscient de l’existence de l’octo-core (évidemment), mais que le composant n’est pas encore sorti et qu’il lui faudra un peu de temps avant de dévoiler un modèle qui en est équipé. Pas de « non, on ne l’envisage pas », ni de « le composant est trop cher ». Ce qui sous-entend que la probabilité n’est pas nulle.

Une vulgaire reprise ?

Encore une fois, nous serions déçus de voir débarquer un mobile haut de gamme chez Nokia basé sur un smartphone déjà commercialisé par une autre marque. Nous savons que HMD Global ne veut prendre aucun risque et que le design d’un smartphone à partir de rien coûte relativement cher. Nous savons également que d’autres fabricants ont usé de la même technique pour habiller « Jacques » avec les affaires de « Paul », Jacques étant BlackBerry et Paul étant Alcatel. Les deux derniers terminaux produits par TCL pour la marque canadienne sont basés sur des modèles des marques Alcatel (pour le DTEK50) et TCL (pour le DTEK60). Si TCL le fait avec BlackBerry, une marque tout aussi emblématique que Nokia, pourquoi pas HMD ? Justement , il n’y a aucune raison. Mais avouez que ce serait un peu décevant pour une marque comme Nokia qui prônait dans le temps un design unique pour ses terminaux.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer