Qualcomm présente la plate-forme mobile « Qualcomm 205 »

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

Qualcomm a dévoilé aujourd’hui une nouvelle plate-forme mobile appelée « Qualcomm 205 ». Derrière ce nom, deux informations à relever : il y a un nouveau chipset dans la famille Snapdragon 200, et toute la famille Snapdragon 200 a été sortie du label « Snapdragon ».

Fin de semaine dernière, Qualcomm a publié un message sur son blog officiel. L’idée était de présenter les nouvelles règles quant à la dénomination commerciale « Snapdragon ». Alors que la firme américaine a tout fait pour que chaque processeur, chaque modem et chaque chipset de son catalogue soit plus ou moins associé à la marque Snapdragon, afin de créer une sorte de fil conducteur à travers toutes les gammes de la téléphonie (et d’imposer son nom comme l’a fait Intel avec « Pentium Inside »), changement de programme en 2017. Plus question d’associer la marque « Snapdragon » à des composants dont les performances ne sont pas premium.

Qualcomm

Les Snapdragon 200 désavoués ?

Ce qui veut dire que certains chipsets vont changer de nom. Les premières victimes de ce repositionnement sont les processeurs de la famille Snapdragon 200 (208, 210 et 212) qui seront appelés dorénavant « Qualcomm Mobile ». Il faut dire que ces composants sont ce qui se fait de plus « low-cost » dans le catalogue de Qualcomm. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que le directeur marketing de la firme ne veuille pas les associer à sa marque fétiche.

Si Qualcomm semble avoir un peu « honte » de la famille Snapdragon 200, elle n’y met pas un terme, loin de là. Les chipsets « Qualcomm Mobile » connaissent un succès grandissant dans les pays émergents où MediaTek est souvent prépondérant et où les volumes sont colossaux. C’est certainement pour cette raison que Qualcomm a pris la décision de présenter en Inde une nouvelle référence destinée à enrichir cette famille. Une présentation qui a eu lieu à New Delhi, ce matin. Et le petit dernier s’appelle « Qualcomm 205 ». Comprenez Snapdragon 205, évidemment. Nous le nommerons QM205.

Un chipset ultra low-cost

Le petit nouveau n’est pas vraiment « nouveau » puisqu’elle s’appuie sur des technologies largement rentabilisées. La plate-forme est basée sur deux Cortex-A7 (les bons vieux Cortex-A7 annoncés en 2011 par ARM) cadencés ici à 1,1 GHz. Gravé en 28 nm, il intègre le même GPU Adreno que les Snapdragon... euh, Qualcomm Mobile... 208, 210 et 212. Un GPU compatible VGA au niveau de l’écran (800 x 480), 720p en décodage vidéo et 3 mégapixels en photo.

Le modem est un Snapdragon X5, un composant compatible LTE catégorie 4 et VoLTE. Ajoutons à cela le WiFi n, le Bluetooth 4.1, la radio FM et le GPS bien sûr. Le chipset supporte deux cartes SIM simultanément. Et il est compatible avec tous les OS basés sur Linux (Android, Tizen, Chrome OS, Firefox OS, Sailfish OS, etc.). Le QM205 prend la place de porte d'entrée dans le catalogue de Qualcomm.

Arrivée au printemps

Le QM205, déjà en cours de production (certainement chez TSMC), équipera des terminaux qui débarqueront courant du second trimestre 2017 dans le commerce (dans les pays visés). Qualcomm espère que cette plate-forme ultra-économique sera choisie par les constructeurs pour équiper non pas des smartphones, mais des features phones. Reste à attendre pour savoir ce que les OEM en feront...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer