SFR RED 30 Go = 10

Conférence Unpacked de Samsung : le Galaxy S8+ est également officiel

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Le Galaxy S8 était, comme pour ses prédécesseurs, accompagnés d’une première déclinaison : il s’agit du Galaxy S8+, remplaçant du Galaxy S7 Edge et successeur spirituel du Galaxy S6 Edge+. Une phablette à l’écran démesurément grand !

Hier soir, nous vous avons présenté le Galaxy S8, nouveau porte-étendard de la marque coréenne. Présenté à New York lors de la traditionnelle conférence Unpacked (laquelle aurait normalement dû être organisée à Barcelone), le S8 est, comme le Galaxy S6 (et plus que le Galaxy S7), une superbe évolution du design de Samsung. Même si tout n’est pas parfait, notamment le positionnement très curieux du lecteur d’empreinte digitale ou encore la relative exiguïté de la plate-forme, le Galaxy S8 est, comme le G6, une tentative heureuse de maximiser davantage la place offerte à l’écran. De fait, la surface tactile passe de 5,1 pouces à 5,8 pouces sans pour autant augmenter l’encombrement global du mobile.

S8 Plus

Fini le qualificatif « Edge » ?

Le S8 n’était évidemment pas seul sur scène. Plusieurs produits l’accompagnaient, notamment la première déclinaison du téléphone. Une déclinaison qui s’appellera Galaxy S8+ (comme le voulaient les rumeurs) et non Galaxy S8 Edge puisque ce suffixe servait à séparer les smartphones plats et les smartphones arrondis. Or, cette année, tous les modèles disposent de bordures incurvées. Donc, un S8 Edge aurait manqué de pertinence. Samsung a donc dû changer de nomenclature. Et sans grande surprise, ni inspiration inédite, la firme adopte la nomenclature installée dans la téléphonie depuis l’arrivée de l’iPhone 6 Plus.

Le Galaxy S8+ est une version plus grande du Galaxy S8. Et comme pour ce dernier, les dimensions ne changent que très peu entre le S7 Edge et S8+. Toutefois, ces petites différences sont un peu plus marquées. Et c’est logique : le S7 Edge était déjà «Edge», alors que le S7 ne l’était pas. S8+ est donc plus grand (de 8,6 mm), plus large (de 0,8 mm) et un peu plus épais (de 0,4 mm). Il pèse également beaucoup plus lourd : 16 grammes de plus. Le design est similaire à celui du S8 : Gorilla 5 sur les faces, métal sur les tranches, châssis étanche.

Le premier Galaxy Sx de plus de 6 pouces

L’écran mesure ici 6,2 pouces. C’est le premier Galaxy Sx à passer la barre des 6 pouces (même les Note n’y sont jamais allés, mais cela pourrait arriver en fin d’année si le Note 8 reprend aussi le design du S8). Le ratio écran / taille atteint 84 % (contre 76 % pour le S7 Edge). Il est Super AMOLED et QHD+ (avec un excédent de pixels sur la hauteur, comme sur le S8, soit 1440 x 2960 pixels). Sa résolution est de 529 pixels par pouce. Le bouton virtuel «Home» mesure la pression exercée sur l’écran (comme avec le S8).

S8 Plus

A l’intérieur du smartphone, nous retrouvons la même configuration que le S8. Nous la brosserons donc rapidement en accentuant sur les points de différenciation : Snapdragon 835 ou Exynos 8895 selon les pays, 4 Go de mémoire vive, 64 Go de stockage interne (extensibles), LTE catégorie 16, WiFi ac dual band, Bluetooth 5.0, NFC, GPS, USB 3.1 type-C, jack 3,5 mm, double haut-parleurs, chipset audio hi-fi, capteur photo 12 mégapixels (stabilisateur, autofocus Dual Pixel, objectif ouvrant à f/1.7), webcam 8 mégapixels (autofocus, objectif ouvrant à f/1.7), casque AKG fourni, lecteur d’empreinte au dos, scanner rétinien, reconnaissance faciale, Samsung Pay (technologie LoopPay), Android 7.0 Nougat.

Batterie en baisse ?

La batterie intégrée est un modèle 3500 mAh. Elle est compatible avec les technologies de chargement rapide usuelles, ainsi qu’avec les deux normes de chargement sans fil les plus courantes : Qi et Airfuel (ex-PMA). Cette batterie offre une capacité moindre que celle du Galaxy S7 Edge (3600 mAh), malgré les proportions à la hausse du téléphone. Voilà qui est étonnant. Cette décision pourrait avoir un lien avec la mésaventure Galaxy Note 7.

Le mobile sera commercialisé à partir du 18 avril, comme le Galaxy S8. En France, le téléphone sera proposé en trois coloris (sur les cinq disponibles à l’international) : noir, gris et argenté. Le Galaxy S8+ est d’ores et déjà en précommande et le restera jusqu’au 20 avril prochain. Le prix de la bête ? 909 euros. Soit le plus cher des Galaxy, toutes tailles et toutes capacités de stockage confondues. Le S7 Edge et le S6 Edge+ étaient lancés à 800 euros, le S6 Edge et le Note 7 à 849 euros et le Note Edge à 859 euros. Un positionnement prix donc très ambitieux (qui pourrait faire passer la gamme Note au-dessus des 1000 euros cette année). Espérons que la firme ne le regrette pas.

Comparer les prix du Samsung Galaxy S8+

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer