SFR RED 30 Go = 10

Et si SFR changeait de nom ?

Par La rédaction

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
sfr

Une réflexion interne sur un changement de marque vient d'être lancée dans les bureaux de SFR. L'abandon de la marque nationale se ferait dans le cadre d'une problématique internationale, avec la montée en puissance d'Altice au niveau mondial, et à la clé les bénéfices que pourrait générer l'adoption d'une marque globale.

SFR, une marque ternie

Le sigle de la Société Française de Radiotéléphone, SFR, est mal en point. Le rachat par Altice via Numericable a apporté de la suspicion sur la marque au Carré Rouge. Mais les problèmes de réseaux mobile et fixe, la réorganisation du service clients et certaines hausses tarifaires ont mis à mal la réputation de la marque. Les mauvais résultats dans les indices de confiance et les tests des associations de consommateurs (UFC-QueChoisir ou 60 Millions de l’INC) et de clients (AFUTT) n’aident pas non plus à redorer le blason.

Depuis 2014, l’opérateur a perdu autour de 200 000 d’abonnés par an dans le fixe, passant de 6,58 millions à fin 2013 à 5,95 millions à fin 2016, et près d'un million de clients par an dans le mobile, passant de 23,23 millions à fin 2013 à 20,07 millions à fin 2016. Ces baisses ne sont pas compensées par les ventes flash et autres promotions concédées par SFR pour attirer les nouveaux clients, notamment chez RED.

Si les services de quadruple-play, Multipack et SFR FAM!LY, et l’offre sans engagement RED by SFR ont permis de limiter le départ chez d’autres opérateurs, l’ajout de services annexes sous la marque SFR, SFR Presse, SFR Sport, SFR Play et SFR News, ne semble pas avoir permis de garder les clients. Si le passage de la marque SFR a été réussi dans les DOM (Caraïbes), le passage de Numericable à SFR en Belgique et Luxembourg n’a pas eu l’effet escompté.

Dans les “services annexes”, la marque SFR pose également des problèmes : les bouquets SFR Sport et SFR Play ne sont pas repris par les concurrents, comme l’a fait Orange avec OCS, alors que les marques MCS et Zive sont toujours en catalogue. Sur SFR News, les marques BFM et RMC bénéficient d’une meilleure notoriété tandis que SFR Presse provoque des confusions entre le service proposé aux abonnés SFR et la division dédiée aux titres de presse (Libération, Groupe L’Express, L’Etudiant,...), avançant avec le nom d’Altice Media pour ce dernier.

Le siège de SFR à Saint-Denis

Un changement de marque s’impose ? Altice ?

Selon les informations du quotidien Les Echos, l’opérateur travaille à changer la marque bientôt trentenaire : « La décision n'est pas encore prise, mais l'idée fait son chemin. Patrick Drahi, le propriétaire de l'opérateur, a, en effet, lancé une réflexion en interne pour étudier cette hypothèse dont les équipes explorent l'opportunité et la faisabilité ». Altice n’en est pas à un changement de marques près : Outremer Telecom, dans les DOM des Caraïbes, a changé sa marque propre Only par celui de SFR. Coditel en Belgique a changé de Numericable à SFR. Sur la TV, les chaînes MCS Sport sont devenus SFR Sports.

Une solution serait de prendre la marque Altice, plus jeune et plus internationale. Altice se présenterait comme marque unique, à l’instar d’Orange ou de Vodafone. Elle ferait alors l’économie de plusieurs licences de marques, notamment en République Dominicaine (Orange sur le mobile et Tricom sur le fixe) et aux Etats-Unis (sous marque Optimum et Suddenlink). D'ailleurs, Patrick Drahi lance actuellement le processus d'entrée en bourse d'Altice USA à Wall Street. Si cette option était retenue, cela pourrait entraîner la disparition de quelques marques plus connues dans d’autres pays comme Hot en Israel, Green en Suisse ou MEO et PT au Portugal.

Dans tous les cas, si le changement de marque de SFR devait être confirmé, cela ne serait pas effectif avant début 2018.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer