HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Voici une initiative qui pourrait être le début d'un vaste écosystème sous Android

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Google et Huawei se sont associés pour créer HiKey 960, un petit ordinateur similaire au Raspberry Pi, mais fonctionnant avec Android. Une initiative qui pourrait démultiplier les initiatives autour de l’écosystème Google.

Vous connaissez peut-être le Raspberry Pi. Il s’agit d’un nano-ordinateur composé d’une simple carte mère avec tous les composants et toutes les connectiques necessaires pour disposer d’une plate-forme de travail fonctionnelle. Sa force est d’être très économique à l’achat (quelques dizaines de dollars pour une version milieu de gamme), d’être très facile à customiser et d’être capable de faire tourner Windows 10, Linux ou mêm Firefox OS. Le Raspberry Pi a créé un dynamique parmi les développeurs indépendants.

Comme un Raspberry Pi, mais sous Android

Et cette même dynamique pourrait très rapidement toucher l’écosystème d’Android grâce à une initiative de Google et Huawei. Les deux groupes se sont en effet associés pour créer une plate-forme appelée HiKey 960. Celle-ci rejoint d’autres modèles «HiKey», dont le but est identique à chaque fois : proposer une plate-forme standardisée sur laquelle un développeur est en mesure d’installer Android OASP et de tester des applications (et même de les développer. Google propose les pilotes pour faire fonctionner l’ensemble qui compte deux ports USB, un lecteur de carte mémoire, un port HDMI, et un port USB type-C, sans oublier l’alimentation.

HiKey 960

La fiche technique de la cart HiKey 960 comprend un chipset Kirin 960 de HiSilicon (le même chipset que le P10, à savoir un octo-core Cortex-73 et A-53 associé à un GPU ARM Mali-G71), 3 Go de mémoire vive, 32 Go de stockage interne, un modem WiFi ac et Bluetooth 4.1. La carte est capable d’afficher des images en 1080p. Des ports d’extensions additionnels sont présents sur la carte pour brancher des caméras, du stockage, etc. HiKey 960 n’est donc qu’une brique hardware de base sur laquelle il faut ajouter tous les composants additionnels pour créer la plate-forme de rêves de tout un chacun.

Un coeur pour les objets connectés

Le HiKey 960 sera commercialisé à partir du mois de mai au Japon, aux Etats-Unis et dans toute l’Union européenne. Les autres pays seront déployés progressivement. Son prix sera de 200 dollars environ, ce qui peut paraître extrêmement peu et beaucoup à la fois. Car HiKey 960 n’est pas censé remplacer un ordinateur, une tablette ou un smartphone, mais pourrait potentiellement devenir la base d’un produit grand-public. Il suffirait pour cela qu’un développeur ait l’envie et la bonne idée. Parmi les applications possibles, des objets connectés, des drônes et des robots, tous animés par Android.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer