HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Qualcomm Snapdragon 660 : est-il beaucoup plus puissant que le Snapdragon 653 ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

Une plate-forme équipée du Snapdragon 660 est récemment apparue sur Geekbench. Le score qu’elle obtient est bon, sans être ébouriffant. Peut-on attendre mieux du dernier cador du segment milieu de gamme ? Certainement. Voilà pourquoi.

Le Snapdragon 660 a été officialisé par Qualcomm au début du mois de mai. D’ores et déjà, plusieurs terminaux sont censés sortir dans les prochaines semaines ou les prochains mois avec ce chipset dont les caractéristiques techniques avaient tout l’air d’offrir un vrai gain de puissance (aussi bien au niveau des coeurs applicatifs que du processeur graphique) vis-à-vis du Snapdragon 653. Or, il s’avère que les premiers tests ne sont pas si probants. Une plate-forme appelée «Heart», fabriquée par un OEM qui a souhaité garder l’anonymat, est apparue ces derniers jours dans les bases de données de Geekbench.

Snapdragon 660

10 à 15 pourcents de mieux

Cette plate-forme est équipée d’un Snadragon 660 dont les coeurs sont cadencés à 1,87 GHz (minimum), de 3 Go de mémoire vive et d’Android 7.1.1 Nougat. Le score de la plate-forme est de 1588 points en single-core et de 5455 points en multi-core. Ce qui correspond à une progression de 10 % en single-core vis-à-vis d’une plate-forme sous Snapdragon 653 (comme le Oppo F3 Plus par exemple) et à une hausse de 15 % en multi-core. Ces chiffres montrent que les deux plates-formes milieu de gamme sont tout de même capables de prendre en charge des tâches complexes. Mais ils montrent surtout que la différence entre les deux configurations n’est pas si considérable. Notamment vis-à-vis de la promesse de Qualcomm.

Rappelons en effet que le fondeur annonçait des gains de performance entre le Snapdragon 660 et le Snapdragon 653 de 30 % sur la partie graphique. Nous sommes évidemment loin d’un tel chiffre, mais notons que Geekbench n’est pas un test spécifiquement graphique (contrairement à 3DMark). Ce qui expliquerait en partie cet écart plutôt faible. Autre point qui pourrait expliquer l’écart : la RAM. Le Oppo F3 Plus est équipé de 4 Go de mémoire vive et le Heart seulement 3 Go. Et cela peut avoir une influence.

Des chiffres qui devront s'améliorer

Cependant, nous continuons d’être étonnés. D’abord parce que les coeurs du Snapdragon 660 sont customisés (huit coeurs Kryo 260, contre quatre coeurs Cortex-A73 et quatre coeurs Cortex-A53). Ensuite parce que le chipset est gravé deux fois plus finement (14 nm contre 28 nm). Puis, parce que le GPU est plus récent (Adreno 512 contre Adreno 510). Enfin parce que la gestion de la fréquence de la RAM est deux fois plus grande dans le Snpdragon 660 (166 MHz contre 933 MHz).

Mais ne concluons pas tout de suite sur ces chiffres. D’abord, il s’agit certainement d’une plate-forme de test, laquelle devrait logiquement être améliorée et customisée avant d’être transformée en produit finalisé. Il y a donc une large marge de progression. Ce que nous avons vu avec d’autres chipsets (Qualcomm ou autre). Attendons donc la sortie commerciale d’une première plate-forme avant de juger.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer