SFR RED 30 Go = 10

Xiaomi préparerait un successeur au Mi 5c

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

Un smartphone inconnu de Xiaomi, surnommé Jason, est apparu dans les bases de données de GFXBench. Selon les détails révélés par son passage, il s’agit d’un smartphone milieu de gamme premium qui pourrait remplacer le Mi 5c de 2016.

Si Xiaomi s’est fait un nom dans le segment «entrée de gamme premium» grâce à sa gamme Redmi, la firme chinoise déploie également des produits premium dignes de certains flagships internationaux. C’est notamment le cas du Mi 5 et du Mi 6, lesquels ont été dévoilés en début d’année 2016 et 2017, respectivement. Ces flagships se déclinent souvent en plusieurs modèles pour alimenter le marché chinois, dont les consommateurs demandent en permanence des nouveautés. Le Mi 5 a ainsi décliné trois fois : Mi 5s, version améliorée, Mi 5 Plus et Mi 5s Plus, pour le segment des phablettes haut de gamme, et Mi 5c pour le milieu de gamme premium.

Mi 5c
Le Mi 5c de Xiaomi bientôt remplacé ?

Abandon des chipsets Surge ?

Le Mi 5c est un modèle particulièrement intéressant, non pas pour sa configuration globale ou pour son positionnement, puisqu’il est identique à celui du Mi 4c. En revanche, le Mi 5c était le premier à intégrer un chipset développé par Xiaomi, appelé Surge S1. Ce composant, à la configuration proche du MT6755T de MediaTek et du Snapdragon 626 de Qualcomm, dispose de quatre Cortex-A53 cadencés à 2,2 GHz, de quatre Cortex-A53 cadencés à 1,4 GHz et d’un GPU ARM Mali-T860 MP4. Une tentative osée pour Xiaomi à une période où la marque n’arrive plus à s’imposer comme auparavant sur son marché domestique.

Peut-être même un peu trop couteuse vis-à-vis des gains offerts. C’est l’hypothèse qui ressort de l’apparition il y a quelques jours d’un smartphone inconnu dans les bases de données de GFXBench dont la configuration le présente comme un remplaçant potentiel du Mi 5c. Ce mobile, appelé par son nom de code «Jason» (comme le héros grec), n’est pas équipé d’un chipset maison, ni même d’un chipset avec GPU ARM (ce n’est donc pas non plus un MediaTek), mais d’un composant avec un GPU... Adreno. Soit un chipset Qualcomm. Et plus précisément un Adreno 512. Il n’existe aujourd’hui qu’un seul modèle dans le catalogue du fondeur californien avec ce GPU : le Snapdragon 660.

Un Mi 6c ou un tout autre modèle ?

Le Snapdragon 660 est d’ailleurs un remplaçant assez logique du Surge S1, apportant non seulement plus de puissance pour gérer l’écran (une dalle Full HD de 5,1 pouces, comme le Mi 5c), mais aussi une meilleure compatibilité avec les réseaux LTE à travers le monde (n’oublions pas qu’une partie non négligeable des consommateurs de Xiaomi ne sont pas Chinois). Selon GFXBench, le Snapdragon 660 est accompagné de 6 Go de RAM, 64 Go de stockage, d’un capteur photo 12 mégapixels, d’une webcam de 5 mégapixels et d’Android 7.1.1 (derrière la ROM MIUI).

Il parait cependant étonnant que Xiaomi souhaite déjà remplacer le Mi 5c. En effet, ce dernier a été officialisé en février dernier et est commercialisé depuis mars 2017 seulement. Même s’il pourrait se passer plusieurs mois entre l’apparition du Jason sur GFXBench et le lancement officiel du Mi 6c (s’il s’agit bien de lui), cela semble tout de même relativement court. D’où deux hypothèses qu’il ne faut pas oublier : il pourrait s’agir d’un tout autre mobile que le Mi 6c et il pourrait s’agir d’une simple plate-forme de test. Restons donc patients et attentifs en attendant d’en savoir davantage...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer