SFR RED 30 Go = 10

Sony PlayLink transforme le smartphone en manette pour PlayStation 4

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
sony

À l’occasion de l’E3 qui a eu lieu la semaine dernière, Sony Computer Entertainment a présenté une nouvelle gamme de jeux appelés PlayLink. Des produits destinés à un public large d’utilisateurs occasionnels qui utilise le smartphone comme interface d’interaction.

Le jeu vidéo sur mobile intéresse clairement les constructeurs de console. Mais leur approche est loin d’être la même. Sony a tâtonné quelque temps avec sa division mobile (pour créer le Xperia Play), mais a fini par fermer le PlayStation Mobile, une boutique applicative ludique. La meilleure preuve que Sony Interactive et Sony Mobile se parlent est le RemotePlay de la PlayStation 4 sur les Xperia. Microsoft a tenté d’inclure dans le Xbox Live les jeux sous Windows Mobile, comme cela a été fait avec Windows 8 et Windows 10. Il y a même eu des applications pour connecter un smartphone à la console.

Sony Playlink
The Fox, héros du jeu Frantics, l'un des titres PlayLink en développement

Pas de jeu sur mobile...

Sony et Microsoft ont évidemment créé des applications pour accompagner les grands lancements sur consoles, comme Uncharted. Mais, finalement, c’est Nintendo, dernier de la classe pendant longtemps, qui est aujourd’hui le plus engagé avec plusieurs free-to-play (dont Fire Emblem Heroes et Pokemon Go) et d’autres en cours de développement. Cependant, depuis un an pourtant, la même révolution semble se passer chez Sony Interactive. D’abord, un studio basé à Tokyo développera des jeux spécifiques au marché mobile, rattrapant ainsi en partie Nintendo. Ces jeux sont destinés au marché japonais (avec le secret espoir de les voir débarquer en occident).

Ensuite, il y a PlayLink, un nouveau système dévoilé à l’E3 de Los Angeles il y a quelques jours. PlayLink, qu’est-ce que c’est ? C’est un ensemble de briques qui permettent de jouer sur PlayStation 4 à partir d’un smartphone ou d’une tablette, qu’elle soit sous Andoid ou iOS. Pour fonctionner, le propriétaire de la console doit acheter un jeu du catalogue PlayLink (ils seront tous vendus 20 euros). Ils seront cinq dans un premier temps et le premier sera commercialisé à partir du 5 juillet. Ensuite, il faut connecter la console et les appareils Android et iOS sur le même réseau WiFi.

... mais du jeu avec mobile !

Enfin, chaque participant (jusqu’à six pour certains titres) doit télécharger une application sur son appareil. C’est cette application qui fera le lien entre la PlayStation et les participants, dans les deux sens, avec transmission des informations et des interactions pour tous les appareils. Une sorte de «maitre du jeu» pour ceux qui sont familiarisés avec les RPG sur plateau. Les cinq titres prévus dans un premier temps ne sont pas des jeux où la dextérité est l’atout principal. S’il y a quelques activités d’adresse éparses, c’est davantage la réfection (et parfois les cordes vocales) qui fera votre force. De quoi convenir à une typologie de joueurs la plus large possible. Car c’est évidemment cela l’objectif : séduire les technophiles qui ne sont pas des gamers et qui n’ont pas encore craqué pour une console.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer