SFR RED 30 Go = 10

Imagination Technologies, le créateur des PowerVR, est à vendre

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
imagination technologies

Apple a décidé de prendre directement en main les technologies d’affichage des futurs iPhone et iPad. À moyen terme, Imagination Technologies ne sera plus le fournisseur de GPU d’Apple. Un changement qui place l’entreprise dans une situation plus que délicate.

Si vous êtes un fidèle lecteur de nos colonnes, vous savez que nous suivons assidument le développement du divorce annoncé entre Apple et son fournisseur de GPU, le fondeur britannique Imagination Technologies. Et voici un nouveau chapitre de cette histoire : fragilisé par les derniers développements du différent avec la firme de Cupertino, Imagination Technologies aurait décidé de chercher un repreneur. L’information a été révélée par l’agence de presse Reuters.

Chute de 70 % en bourse en deux mois

Cette mise en vente est une conséquence de l’arrêt annoncé du partenariat commercial entre Apple et Imagination. Depuis, la société a perdu en deux mois près de 70 % de sa capitalisation boursière, car les investisseurs et les analystes financiers ne voient pas comment Imagination Technologies pourrait continuer à développer d’excellents GPU sans l’apport financier des iPhone, lesquels représentent l’essentiel de l’activité GPU de la firme. Pratiquement tous les concepteurs de chipsets font appel aux GPU d’ARM ou ont développé leurs propres technologies, comme Intel ou Qualcomm.

Pour faciliter la vente du fondeur, Imagination Technologies a déjà entamé depuis plus d’un an des changements structurels (surtout humains). La firme a également annoncé la vente de deux branches indépendantes des PowerVR, celles qui concernent les processeurs MIPS et les modems Ensigma. Ces ventes permettront d’abord d’améliorer les fonds propres de la société, et donc d’afficher un meilleur bilan comptable, mais aussi de recentrer les actifs autour des brevets graphiques. Ce qui intéressera tous ceux qui auraient envie d’intégrer un GPU dans leurs chipsets.

Plusieurs offres déjà sur la table

Imagination Technologies aurait d’ores et déjà reçu plusieurs offres. Les acheteurs potentiels cités par les analystes financiers interrogés par Reuters incluent Qualcomm, MediaTek et Intel. Nous n’imaginons pas Intel ou Qualcomm racheter Imagination Technologies, autrement que pour resserrer le marché et empêcher un concurrent de profiter des PowerVR. Un concurrent comme MediaTek, typiquement, qui manque justement d’ambition jusqu’à présent dans ce domaine et qui rattraperait ainsi Qualcomm sur la question des GPU.

Bien sûr, un constructeur de smartphone vendant un nombre significatif de smartphones pourrait aussi être un bon candidat. Apple, également cité par Reuters, semble être le plus légitime compte tenu de l’historique. Et nous avons d’ores et déjà expliqué à plusieurs reprises pourquoi cela serait pertinent. Cela le serait tout autant pour Samsung, par exemple, dont le GPU manque cruellement à son panel de brevet et qui s’est vu obligé il y a deux ans de renoncer à créer son propre processeur graphique, faute de résultats probants. Samsung bénéficierait doublement des PowerVR : pour ses propres smartphones, mais aussi pour son activité de fondeur. Sans oublier Huawei, bien sûr.

Se séparer d'Apple est toujours difficile

C’est une bien triste histoire que celle d’Imagination et d’Apple. Le partenariat entre les deux sociétés, qui va même jusqu’à une prise de participation du premier dans le capital du second à hauteur de 8 %, courrait depuis 2010 et l’intégration d’un PowerVR dans le chipset de l’iPhone 4. Mais Apple, comme toujours, souhaite réintégrer en interne chaque brique technologique essentielle. Ce fut le cas avec les chipsets, auparavant confié à Samsung. Ce fut le cas avec l’assistant virtuel, Siri. Et cela sera aussi le cas du GPU, que ce soit par un rachat ou un développement interne.

Des rumeurs courent sur le sujet depuis décembre 2015. Une acquisition pure et simple d’Imagination Technologies a même été envisagée il y a un an. Mais tout s’est emballé au printemps quand le conseil d’administration de la société britannique a émis un avis sur la perte de son plus gros client à horizon 2018 ou 2019. Tout le monde savait alors de qui il s’agissait. Voilà qui nous rappelle tristement ce qu’il s’est passé avec GT Advanced Technologies. Cela finira peut-être même devant les tribunaux si ce n’est pas Apple qui s’empare du butin.

Imagination Technologies

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer