SFR RED 30 Go = 5

Alcatel officialise l’Idol 5S

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
alcatel

Alcatel a présenté, hier aux Etats-Unis, plusieurs smartphones. Deux sont des modèles entrée de gamme. Le dernier est un Idol, une série qui a marqué le premier semestre 2017 par son absence. Il s’agit plus précisément de l’Idol 5S, un mobile qui ne succède pas à l’Idol 4S mais à l’Idol 4. Aïe.

Si l’Idol 3 a été une bonne surprise, l’Idol 4 et surtout l’Idol 4S de 2016 ont tous deux confirmé la bonne tendance chez TCL avec la marque Alcatel. Ces terminaux milieu de gamme offrait un design élégant, moderne et pratique (puisque les téléphones sont réversibles, comme l’Idol 3), souligné par des matériaux premium : verre minéral et aluminium. De très bons terminaux. Si bons qu’ils ont été utilisés par TCL pour alimenter le catalogue de BlackBerry (DTEK50 et DTEK60), avec quelques adaptations au niveau de la plate-forme (le Snapdragon 820 en remplacement du Snapdragon 652 de l’Idol 4S).

Alcatel Idol 5s

Il remplace l'Idol 4 ?

Nous attendions des remplaçants des Idol dès le mois de février, au Mobile World Congress. Mais les terminaux nous ont fait faux bond, remplacé par le lumineux A5 LED. Puis nous avons attendu... attendu... attendu encore jusqu’à hier. Car la filiale américaine de TCL a enfin dévoilé un Idol outre-Atlantique, accompagné de deux mobiles entrée de gamme que nous vous présenterons ultérieurement. Il s’agit de l’Idol 5S, un smartphone qui, à première vue, devrait remplacer l’Idol 4S, mais qui se positionne plutôt comme un successeur de l’Idol 4. Pourquoi ne pas l’avoir appelé Idol 5 ? Mystère.

Ce positionnement milieu de gamme pur est confirmé par la fiche technique du produit. Écran 5,2 pouces Full HD recouvert d’un verre minéral 2.5D Dragontrail d’Asahi Glass. Verre minéral que nous retrouvons aussi à l’arrière, comme pour l’Idol 4/4S et qui est entouré d’aluminium pour protéger les tranches. À l’intérieur, Snapdragon 625, octo-core cadencé jusqu’à 2 GHz. Pas de Snapragon 653 ou de Snapdragon 660. Le chipset est accompagné de 3 Go de RAM, 32 Go de stockage (extensibles par microSDXC jusqu’à 512 Go supplémentaires).

Capteurs photo signés Omnivision

Un lecteur d’empreinte est présent au dos. La connectivité comprend la 4G (LTE catégorie 6 et VoLTE)), le WiFi ac dual band, le Bluetooth 4.2, un port USB 2.0 type C, un port nano SIM et un capteur GPS. Le chipset audio est hi-fi. Il y a deux haut-parleurs en façade, comme l’année dernière. Le capteur photo principal est un modèle 12 mégapixels Omnivision OV12870 avec autofocus à détection de phase, objectif ouvrant à f/2.0 et flash dual-tone. Il est capable de filmer en Full HD. La webcam est un modèle Omnivision OV8865 de 8 mégapixels à focale fixe et accompagnée d’un objectif ouvrant à f/2.0.

L’ensemble est animé par Android 7.1 Nougat avec l’interface Alcatel et Google Assistant préinstallé. Le mobile mesure 7,4 mm d’épaisseur. Il pèse 149 grammes. Il est proposé en une seule couleur : noir. Il sera vendu aux États-Unis pour 280 dollars environ et sera proposé dans un premier temps exclusivement sur Amazon. Reste à attendre de savoir s'il arrivera en France et à quel prix.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer