SFR RED 30 Go = 10

Apple aurait signé avec Samsung pour fabriquer le chipset de l’iPhone de 2018

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Selon la presse coréenne, Samsung aurait signé un accord avec Apple pour devenir le producteur exclusif des chipsets des iPhone de 2018. Ce composant serait gravé en 7 nm grâce à une technologie basée sur de la lithographie avec des ultraviolets.

Le combat fait rage entre Samsung et TSMC pour la prise de contrôle du marché des chipsets de l’iPhone. Profitant de la guerre des brevets qui a largement affaibli les relations commerciales entre Apple et Samsung, TSMC a produit les chipsets de l’iPhone 6, mais a perdu une partie des volumes des processeurs de l’iPhone 6S. Puis, le fondeur taïwanais a repris une grande partie des A10 Fusion (peut-être même la totalité) lesquels sont gravés en 16 nm. Cette année encore, grâce à des investissements d’Apple, TSMC serait toujours en charge des chipsets Ax, avec une finesse de gravure de 10 nm.

A10
Le successeur du A10 seta-t-il fabriqué par Samsung ?

Exlusivité dans les deux sens

Et après ? C’est là que cela se complique pour TSMC. La firme taïwanaise n’aurait pas encore atteint le niveau de maitrise que demande Apple pour son composant phare, même si des tests seraient déjà en cours. La firme de Cupertino se serait donc tournée, à en croire le quotidien économique coréen The Investor, vers Samsung pour fabriquer l’A11, lequel devrait profiter d’une technologie récemment acquise par sa division composant : la lithographie par ultraviolet. Ce sont des rayons ultraviolets particulièrement précis qui dessinent sur le substrat tous les détails des microprocesseurs et des condensateurs. Le résultat devrait offrir au chipset une frugalité énergétique jamais atteinte pour des fréquences encore plus élevées.

L’accord aurait été signé suite à une rencontre entre les dirigeants d’Apple et Kwon Oh-Hyun, le membre du trio de PDG de Samsung en charge des composants. Ce dernier s’occupe non seulement de la partie fonderie, mais aussi des autres produits technologiques, comme la mémoire ou les écrans. Cette rencontre, organisée à Cupertino, se serait déroulée la semaine dernière. Et Kwon Oh-Huyn serait parvenu à ses fins grâce à deux arguments. Le premier est la lithographie ultraviolet permettant d’atteindre la finesse de 7 nm. Les machines achetées par Samsung destinées à fabriquer le composant seraient exclusivement utilisées pour les chipsets d’Apple. Ce qui offrira un avantage concurrentiel considérable à la firme.

Un contrat combiné avec l'OLED ?

Le second argument aurait un lien avec les écrans OLED. Selon une fuite précédente, Samsung aurait en effet signé un accord pour être le fournisseur exclusif ou privilégié d’Apple en matière d’écran OLED pour l’iPhone premium prévu en fin d’année 2017, mais également pour toute la gamme qui devrait migrer vers l’OLED entre 2018 et 2019. Soit un marché potentiel de 250 millions de terminaux en année pleine à se partager entre Samsung, LG et les acteurs du LCD quand ils seront prêts. En attendant que cette concurrence s'organise, Samsung aurait fait valoir un argument commercial sur la combinaison des deux contrats.

L’acquisition d’un client comme Apple est toujours bonne pour Samsung, même si les les Galaxy Sx sont les concurrents naturels des iPhone et même si les relations avec la firme américaine sont parfois tendues. Cela offre une manne financière considérable. Cela offre également de la notoriété et de l’exposition médiatique qui profite non seulement à son activité dans les composants, mais aussi à ses produits grand public. En 2016, Samsung était positionné en quatrième position sur le marché de la fabrication de chipsets, derrière TSMC, Global Foundry et UMC.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer