SFR RED 30 Go = 10

Yota Devices dévoile son nouveau mobile double écran : le Yotaphone 3

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
yota

La marque de téléphonie russe Yota Devices a présenté en Chine la troisième version de son smartphone, le Yotaphone. Les deux écrans sont toujours présents et le positionnement est toujours milieu de gamme pour un prix qui s’établir sous la barre des 400 euros.

Il existe maintenant plusieurs marques qui intègrent deux écrans dans leurs smartphones. Il y a Samsung avec ses clamshells vendus en Asie. Il y a LG avec les V10, V20 et Q8. Il y a Meizu qui a dévoilé il y a quelques semaines le Pro 7 et le Pro 7 Plus. Il y a même eu la marque Doogee avec le T3 qui incluait un écran secondaire sur l’une des tranches. Et il y a bien sûr Yota Devices qui a largement été copié depuis par des marques chinoises comme Gionee ou Umi. Avec le Yotaphone, présenté pour la première fois en décembre 2012, la firme russe a prouvé qu’il était possible d’innover dans un marché particulièrement attaché à ses codes.

Et un, et deux et... trois !

Bien sûr, Yota Devices est une petite structure, malgré le support énergique du gouvernement de Moscou. Il lui faut donc du temps pour créer un nouveau smartphone. Ainsi, il s’est passé près d’un an entre la première présentation du YotaPhone et sa sortie commerciale, puis une autre année pour dévoiler le second modèle, lequel a rapidement trouvé sa place sur les étals. Nous rapportions, au printemps 2015 que Yota Devices était déjà au travail sur une troisième génération, avec une date de sortie calée en... 2016. Manqué !

YotaPhone 3

Heureusement, même en téléphonie, un marché où tout va très (trop ?) vite, les histoires un peu longues finissent parfois bien. Car YotaPhone 3 a été dévoilé une première fois à Beijing il y a quelques jours, le visuel qui accompagne cet article étant tiré de la présentation qui a eu lieu à l’ambassade russe. Il a été posté sur les réseaux sociaux par la marque elle-même confirmant ainsi l’existence du mobile (lequel devenait une Arlésienne, autant être honnête).

Double écran et plate-forme milieu de gamme

Le YotaPhone 3 reprend donc le concept des deux modèles précédents : un écran classique à l’avant et un écran e-ink et tactile à l’arrière. Le premier mesure 5,5 pouces. Il est Super AMOLED et Full HD. Sous l’écran se trouve un bouton mécanique avec un lecteur d’empreinte. Le second écran mesure 5,2 pouces et sa définition est 720p. Du Gorilla 4 de Corning assure leur protection au quotidien. Et le châssis est en métal, comme vous pouvez le constater grâce aux séparations pour les antennes sur les tranches.

Au milieu de ces deux écrans se trouve une plate-forme milieu de gamme plutôt intéressante, avec un Snapdragon 625 de Qualcomm épaulé de 4 Go de mémoire vive et 64 ou 128 Go de stockage sans extension possible. La batterie offre une capacité de 3200 mAh. L’équipement inclut un modem WiFi ac dual band, LTE catégorie 6 et Bluetooth 4.2, un port jack 3,5 mm (avec radio FM), un capteur NFC, un port USB type-C, un GPS (Glonass) et un capteur pour la recharge sans fil (standard Qi).

Moins de 400 euros

Un capteur additionnel a été intégré à l’arrière du mobile pour savoir si l’utilisateur souhaite déverrouiller l’écran secondaire ou principal (ce qui peut effectivement être pratique). Côté photo, le YotaPhone 3 intègre un capteur 12 mégapixels à l’arrière et une webcam 13 mégapixels à l’avant. Il est évidemment double SIM. Il fonctionne sur Android 7.0 Nougat (servant de la base à la ROM Yota OS 3.0). Le lancement commercial aura lieu au mois de septembre et commencera en Chine (avec une exclusivité temporaire sur JD.com). Son prix sera, comme annoncé, légèrement supérieur à 300 euros en version 64 Go et légèrement inférieur à 400 euros en version 128 Go.

Partagez cet article

  • YotaPhone

    YotaPhone

    C'est à l'occasion du CES 2013 que le YotaPhone a été présenté pour la première fois au public. Il s'agissait alors d'un prototype fonctionnel encore loin de sa forme finale. Il aura fallu près...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer