SFR RED 30 Go = 10

Qualcomm reporterait le lancement du Snapdragon 836... Et alors ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

Des rumeurs persistantes affirment qu’une version améliorée du Snapdragon 836 aurait pu arriver avec les nouveaux Pixel de Google. Mais cela ne serait plus le cas, car Qualcomm ne serait pas prêt à temps. Le lancement serait maintenant prévu en 2018.

Depuis le Snapdragon 810, tristement célèbre pour tous les cas (avérés ou non) de surchauffe, il existe un fossé entre la demande des constructeurs vis-à-vis des chipsets haut de gamme de Qualcomm et la capacité du fondeur à y répondre dans les temps voulus. Deux composants très attendus le confirment. D’abord, le lancement du Snapdragon 820 s’est éternisé. Puis le Snapdragon 835 a eu du retard à la fabrication, tant et si bien que les terminaux de Sony, Xiaomi ou HTC sont tous sortis mi-2017. Soit très tard dans l'année par rapport aux habituelles fenêtres commerciales de chaque marque.

Pixel 2
Le Pixel 2 devra se contenter du Snapdragon 835 (le pauvre !)

Pas de Snapdragon 836 dans le Pixel 2

Et la prochaine offre de Qualcomm pourrait avoir le même problème. Selon les nombreuses rumeurs au sujet du présumé Snapdragon 836, version surcadencée du Snapdragon 835, ce chipset aurait dû équiper les deux prochains modèles de la gamme Pixel de Google, lesquels sont attendus début octobre. Mais, selon une fuite révélée par Evan Blass, notre confrère de Venturebeat, le Snapdragon 836 ne serait pas prêt à temps. Premier concerné : Google.

Ce dernier serait maintenant forcé d’utiliser la version standard de l’octo-core, celle-là même qui équipe déjà une dizaine de terminaux concurrents. Remarquez que c'était déjà ce qui était prévu... Quant au Snapdragon 836, il serait désormais programmé pour le début de l’année prochaine, pour équiper logiquement les terminaux haut de gamme qui seront présentés à Barcelone. Nous aurons peut-être pour certains une légère impression de déjà-vu (surtout si Sony présente un remplaçant du XZ Premium doté de ce chipset). Mais pour la très grande majorité des fabricants, ce sera mieux qu’en 2017 : pas de report, pas de problème logistique.

Un problème marketing !

Comme nous le rappelions en début d’article, il semble y avoir maintenant un décalage entre les besoins des constructeurs, toujours à la recherche d’une innovation qui les différenciera des concurrents, et la réalité chez les fournisseurs de technologie tels que Qualcomm qui sont sollicités pour créer cette différenciation. Mais ils semblent de moins en moins capables d’y répondre dans les temps définis par les équipes marketing des marques (parce que tout ça, c’est du marketing). Est-ce un tort ? Non.

Pourquoi ? Parce que le Snapdragon 835 suffira largement. D’autant que les différences entre le Snapdragon 835 et l’hypothétique Snapdragon 836 seront du même ordre que celles entre le Snapdragon 820 et le Snapdragon 821 (ou entre le Snapdragon 800 et le Snapdragon 801 il y a quelques années). Les performances seront meilleures ? Oui. Des optimisations seront faites ? Oui. Mais quelle sera la vraie proportion des consommateurs qui le sentiront ? Elle sera négligeable.

  • Google Pixel 2

    Google Pixel 2

    Le Google Pixel 2 succède au Pixel, déjà produit par HTC pour Google. Son positionnement est légèrement plus élevé que son prédécesseur afin de s'aligner avec les autres modèles haut de gamme du...

  • Google Pixel

    Google Pixel

    En septembre 2016, comme chaque année depuis 2010, Google a présenté de nouveaux terminaux mobiles. Mais contrairement à toutes les années précédentes, ces nouveaux terminaux n’entraient pas dans...

Comparer les prix du Google Pixel 2

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer