SFR RED 30 Go = 10

Apple iPhone X : le futur de la téléphonie selon Apple vaut quand même cher !

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Hier soir, nous avons suivi la keynote d’Apple durant laquelle l’iPhone X a enfin été dévoilé. Le smartphone est une très belle réalisation avec de nombreuses nouveautés. Mais son prix de départ est fixé à 1159 euros. Est-ce justifié ? Voici les premiers éléments de réponse.

L’iPhone des 10 ans est là. Officialisé hier lors d’une keynote dont nous avons publié un résumé des grandes annonces, il n’a pas manqué de faire jaser sur les réseaux sociaux. Et il y a deux types de réaction ce matin : ceux qui aiment et ceux qui détestent. Les premiers louent l’évolution du design, l’écran OLED et borderless, le premier pas vers la réalité augmentée, les nouvelles technologies embarquées et bien d’autres choses encore.

Les autres y voient le prix. Un prix indécent. Un prix étonnant, même si les analystes financiers l’avaient éventé. Un prix qui, comparé à celui du Galaxy Note 8 ou des autres terminaux haut de gamme et borderless, est bien supérieur. Car le mobile est proposé à partir de 1159 euros (nous reviendrons en détail sur l’ensemble des prix dans un article dédié). Et c’est bien la première fois qu’un mobile Apple est vendu plus de 1000 euros dans sa configuration la plus simple. Nous, nous pensons qu’il faut regarder au plus près si ce prix est justifié.

Design en verre et en acier inoxydable

Reprenons donc dans le détail la fiche technique de l’iPhone X (ou iPhone « Ten », puisque le X est évidemment la référence au dixième anniversaire de l’iPhone 2G originel). Le smartphone repose sur un châssis en verre sur les deux faces et en acier inoxydable sur les tranches (avec des séparations d’antenne assez discrètes), ce qui rappellera certainement de bons souvenirs aux propriétaires d’un iPhone 4 et 4S. Il est (enfin) nativement compatible avec le chargement sans fil (norme Qi en France). Il est étanche (certifié IP67). Et comme de nombreux modèles avant lui, le bloc photo sort légèrement de la coque. Le mobile mesure 7,7 mm d’épaisseur (sans compter la bosse du capteur). Il pèse 174 grammes. Et il est plus petit que l’iPhone 8 Plus.

iPhone X

À l’avant, nous retrouvons une grande dalle tactile borderless de 5,8 pouces. Sa définition est « Super Retina », ce qui se traduit en langage courant par 1125 x 2436 pixels. Soit légèrement moins que le Quad HD (1440 x 2560). Sa résolution est donc de 458 pixels par pouce, ce qui est la meilleure résolution pour un écran d’iPhone. La dalle est OLED (et même Super AMOLED, même si ce n’est pas clairement dit). Ses coins sont arrondis pour suivre les courbes du téléphone. Un découpage a été réalisé sur la bordure supérieure de l’écran pour intégrer différents capteurs dont nous reparlons rapidement. Enfin, elle est compatible HDR+, Dolby Vision et 3D Touch.

Touch ID est mort, vive Face ID !

Un dernier point sur l’aspect extérieur du téléphone: il n’y a pas de Touch ID dans l’iPhone X, comme le laissait entendre l’évolution du bouton dans l’iPhone 7 (qui n’était d’ailleurs plus un bouton). Plus loin, il n’y a pas du tout de lecteur d’empreinte digitale, ni à l’arrière (ouf !), ni l’avant, ni intégré à l’écran. Le système d’authentification est Face ID (compatilble Apple Pay), un système de reconnaissance de visage qui s’utilise comme le système du Galaxy Note 8 de Samsung ou Windows Hello de Microsoft. La technologie repose principalement sur trois éléments techniques : le capteur TrueDepth (ex FaceTime), un projecteur de points (invisibles) et une caméra infrarouge pour créer une image en 3D. Le système ne peut théoriquement pas être bluffé par une photo ou un masque en 3D. 

iPhone X

À l’intérieur du boitier, nous retrouvons la nouvelle génération de chipset Ax. Il s’agit du A11 « Bionic ». Comme le suggéraient les fuites, il s’agit d’un hexa-core avec deux coeurs puissants et quatre coeurs économes. La fréquence des meilleurs peut monter jusqu’à 2,5 GHz. Le GPU n’est pas spécifié, mais il serait développé en interne, chez Apple, et non chez Imagination Technologies. Il serait 30 % plus rapide que celui du A10 Fusion et consommerait la moitié de l’énergie pour développer la même puissance. Nous y retrouvons aussi le coprocesseur de mouvement, ici M11, et la seconde génération de chipset Bluetooth customisé, W2. Dernier point sur l’A11 Fusion : il intègre un dual-core dédié à un « moteur neuronal », d’où le nom « Bionic ». Ce moteur sert à accomplir des tâches complexes, comme Face ID.

iPhone X

Comme toujours, Apple ne précise pas la RAM incluse dans chaque terminal. Selon les rumeurs, la barrette intégrée serait de 3 Go. Pas de détails non plus sur la batterie. L’autonomie annoncée est de 21 heures en communication 3G, 13 heures en lecture vidéo et 60 heures en écoute audio avec un casque sans fil. La batterie est compatible avec une technologie de charge rapide, certainement un dérivé de Quick Charge. Le mobile est également compatible WiFi ac MiMo, Bluetooth 5.0, NFC, GPS (Glonass et Galileo) et 4G (VoLTE). La catégorie 4G n’est pas spécifiée. Le port Lightning est toujours présent. Le port jack 3,5 mm est toujours absent. Apple a également repris les deux haut-parleurs stéréo de l’iPhone 7 : un sur la tranche et le second en façade, fusionnée avec l’écouteur téléphonique.

Double capteur iSight prêt pour la réalité augmentée

Passons à la photo. Vous retrouvez ici un équipement très proche de celui de l’iPhone 8 Plus, lequel est techniquement assez proche de celui de l’iPhone 7 Plus... Ce qui veut dire que le double capteur 12 mégapixels est de retour, toujours avec zoom optique 2x, autofocus à détection de phase « Focus Pixels », flash quad-LED et stabilisateur optique. L’un des capteurs est associé à une optique ouvrant à f/1.8, comme chez les autres, tandis que l’autre est affublé d’un objectif ouvrant à f/2.4, ce qui est plus lumineux que le téléobjectif des autres. En outre, la stabilisation est offerte aux deux capteurs et non plus à un seul. Les deux capteurs sont « AR Ready ». Comprenez qu’ils sont optimisés pour la réalité augmentée.

iPhone X

Grâce à l’A11 Bionic, le mode ralenti peut aller jusqu’à 240 images par seconde en Full HD et jusqu’à 60 images par seconde en Ultra HD. Un nouveau processeur d’image est également intégré. À l’avant, nous retrouvons le capteur Facetime (appelé maintenant TrueDepth pour Face ID) de 7 mégapixels de l’iPhone 7 et l’iPhone 8. Son objectif ouvre, comme avant, à f/2.2. L’ensemble est piloté par iOS 11 avec un nouveau centre de contrôle, de nouveaux emojis animés (comme cela avait été dévoilé il y a quelques jours) et de nouveaux gestes pour compenser l’absence de Touch ID. Et... nous avons enfin fait le tour.

Précommande dans un mois et demi

L’iPhone X est donc très beau, très puissant et très complet. Difficile de lui trouver des défauts (même si nous en avons quelques-uns en tête). Et une fois en main, ce sera certainement encore plus difficile. Le mobile se décline en deux versions, 64 Go et 256 Go, et deux coloris, gris sidéral et argenté (d’autres pourraient venir ensuite). Il sera en précommande le 27 octobre prochain : pas besoin de faire la queue pendant un mois et demi. Sa mise en vente commencera le 3 novembre. Son prix démarre à 1159 euros (contre 999 dollars aux États-Unis... ce qui va avoir un effet significatif sur l’importation). Comptez 170 euros de plus pour quadrupler la capacité. Ce qui est énorme ! Tout autant que cet iPhone X !

Partagez cet article

  • Apple iPhone X (64 Go)

    1143,86 €

    acheter Comparez les prix

    Apple iPhone X (64 Go)

    L'iPhone X est non seulement le dixième iPhone premium de la marque (sans compter l’iPhone 5C, l’iPhone SE et les déclinaisons « Plus »), mais il personnifie aussi les dix ans de l’iPhone originel...

Comparer les prix du Apple iPhone X (64 Go)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer