HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Gionee présente son premier mobile avec écran panoramique : le M7

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
gionee

Comme promis, Gionee a levé le voile sur le M7 son premier smartphone avec écran panoramique et bordures fines. Positionné milieu de gamme, il embarque un écran Full HD+ et l’un des derniers chipsets de MediaTek, le Helio P30. Présentations.

Il y a trois semaines, Gionee publiait sur les réseaux sociaux un teaser pour son futur M7, un smartphone borderless. Illustré par une photo du Taj Mahal, ce teaser annonçait la tenue d’une conférence pour le 25 septembre. Et elle a bien eu lieu hier. Nous nous attendions à ce que Gionee y présente le successeur de la série Marathon, le M7, bien sûr, mais aussi un « M7 Plus », un « M7+ » ou un « M7s », à l’image des lancements doubles chez Oppo et Vivo. Mais non : finalement, Gionee a préféré se contenter d’un seul modèle. Voyons donc de quoi il en retourne.

Ecran panoramique

Tout d’abord, le M7 est un smartphone avec un écran panoramique, l’une des grandes modes de cette année, aussi bien en milieu de gamme qu’en haut de gamme. La dalle mesure ici 6,01 pouces pour un ratio de 18/9e, comme chez LG (un choix qui fait quasi l’unanimité parmi les constructeurs). La dalle, couverte d’un verre minéral 2.5D provenant de Corning, se base sur la technologie AMOLED, même si elle ne profite pas de tous les avantages que celle-ci procure (notamment en terme d’optimisation des coins). La définition de l’affichage est Full HD+, soit 1080 x 2160 pixels. Là encore, c’est assez classique.

Gionee M7

L’intérieur l’est déjà moins. Car nous retrouvons le Helio P30 de MediaTek, un octo-core très récemment officialisé par le fondeur taïwanais. Gravé en 16 nm, il est composé de deux quad-core Cortex-A53 cadencés à 2,3 GHz et d’un GPU ARM Mali-G71 MP2. L’une des principales caractéristiques du P30 vis-à-vis du P25 est d’offrir une compatibilité native avec les doubles capteurs photo. Et, « comme par hasard », le M7 en est doté !

Double capteur photo

Nous retrouvons donc à l’arrière un couple de capteurs différenciés, l’un à 16 mégapixels et l’autre à 8 mégapixels. Le capteur principal, qui se charge de prendre les photos, est accompagné d’un objectif ouvrant à f/1.8 et d’un autofocus à détection de phase. Épaulé par un flash dual LED, l’ensemble est compatible avec un mode portrait. À l’avant, la webcam est un modèle 8 mégapixels lequel serait capable de servir à un logiciel de reconnaissance faciale 3D.

Le reste de la fiche technique est plus commun, même s’il ne manque pas de charme. 6 Go de mémoire vive. 64 Go de stockage interne extensibles par microSDXC (jusqu’à 256 Go supplémentaires). Batterie 4000 mAh compatible Pump Express. Lecteur d’empreinte digitale au dos. Compatibilité LTE catégorie 6, WiFi n dual band, Bluetooth 4.2, radio FM, GPS (Glonass), micro USB, jack 3,5 mm. L’ensemble tourne sous Amigo 5.0 sur une base Android 7.1 Nougat.

Moins cher que chez Vivo

Le corps du smartphone est en métal avec des séparations pour les antennes très peu visibles et placées le long des bordures inférieure et supérieure. Il mesure 7,2 mm. Sur la balance, le M7 pèse 180 grammes. Il se décline en cinq coloris : bleu nuit, bleu saphir, noir, doré et rouge carmin (celui qui accompagne cet article). Il est en vente depuis ce matin en Chine au prix de 2799 yuans, soit 360 euros. Un prix qui reste donc raisonnable, puisque son principal concurrent aujourd’hui, le X20 de Vivo, s’affiche à 2998 yuans.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer