HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Recherche dans Apple Siri : Google remplace en grande partie Microsoft

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Google serait parvenu à convaincre Apple d’abandonner Bing Search de Microsoft en tant que moteur de recherche des requête de Siri sur le Web. Le moteur de la firme de Redmond conserve une partie des requêtes, celles liées aux photos.

C’est un changement qui n’a l’air de rien, dit comme cela. Et pourtant, si vous êtes utilisateur d’un appareil sous iOS ou macOS, cela vous touche au quotidien. De quoi s’agit-il ? Google Search redevient le moteur de recherche par défaut d’une partie des requêtes réalisées à partir des deux systèmes d’exploitation d’Apple. Il s’agit de celui qui est intégré à Spotlight (l’outil de recherche d’iOS), de celui qui se trouve dans le menu Siri de l’iPhone (quand vous glissez du milieu de l’écran vers le bas) et de celui qui est utilisé pour une recherche vocale. L’information a été officialisée par Apple par communiqué de presse.

Recherche de liens et de vidéos assurée par Google

Concrètement, qu'est-ce que cela veut dire ? Avant, quand vous disiez à Siri « cherche sur Internet des recettes de gâteau au chocolat », l’assistant virtuel utilisait le moteur renseigné dans les préférences du système. Si vous n’aviez rien changé, comme 99 % des utilisateurs d’iPhone, c’était Bing Search de Microsoft qui faisait remonter ses résultats. Dans les prochaines heures, ce sera Google Search. De même pour les vidéos, ce sera Google qui fournira des liens (et plus précisément YouTube). En revanche, Bing Search conserve les recherches d’images (« montre-moi des images de chats », par exemple).

Ce changement est assez logique. En effet, Apple avait déjà changé le moteur de recherche par défaut de Safari (que ce soit la version iOS ou macOS) après le terme d'un ancien contrat. Le nouvel accord liant les deux géants de la Silicon Valley, renouvelé cet été, s’élèverait désormais, selon les analystes financiers, à 3 milliards de dollars par an. Les raisons de ce changement sont simples : selon Apple, la richesse de l’index des liens de Google Search est plus large que celle de Bing. Et Apple a toujours affirmé vouloir offrir « la meilleure expérience possible ». Bien sûr, l’augmentation de la valeur du contrat n’a rien à voir. Non, pas du tout...

Retour aux sources

Il est amusant de noter que Google était le moteur de recherche par défaut d'iOS durant les premières années de l'iPhone (et d'iOS, avant même que le système s'appelle ainsi). Quand Google a décidé de se lancer en téléphonie avec Android (avec un partenariat avec HTC), Steve Jobs a coupé les ponts avec la firme de Mountain View : plus de Search, plus de YouTube, plus rien. C'est finalement le pragmatisme de Tim Cook qui a renoué les liens entre les deux géants.

C’est un coup dur pour Bing à qui Siri offrait un trafic (et des revenus publicitaires) considérable. Car elle perd une grande partie de l’une de ses dernières sources de revenus dans la téléphonie mobile (outre les royalties sur les brevets liés à Android). Dans un communiqué de presse, Microsoft réitère évidemment sa volonté de conserver de bonnes relations avec Apple et travaille à conserver Bing Search Image comme moteur de recherche par défaut. La firme rappelle aussi qu’elle fournit son moteur à Yahoo, AOL, Amazon ou encore Twitter. Moteur qui serait toujours utilisé pour un tiers des recherches sur PC. Et sur smartphone ?

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer