SFR RED
SFR RED 30 Go = 10

Google présente des accessoires intelligents ET utiles

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Après les smartphones Pixel 2 et Pixel 2 XL, c’est au tour des accessoires dévoilés également lors de la keynote de Google de profiter d’une présentation plus étendue. Et tous mettent en pratique une technologie chère à la firme : l’intelligence artificielle.

Notre tour d’horizon des informations dévoilées hier lors de la keynote de Google continue. Après l’analyse complète des nouveautés des Pixel 2 et des Pixel 2 XL ce matin, nous souhaitions revenir sur l’un des fils rouges de cette conférence de presse : l’intelligence artificielle. Cette technologie, personnifiée par Google Assistant, ne se manifeste pas uniquement dans les smartphones ou dans le système d’exploitation de Google. Elle interagit également avec les accessoires. L’occasion donc pour nous de revenir sur quatre d’entre eux : Google Home Mini, Google Home Max, Pixel Buds et Google Clips.

accessoires

Un traducteur dans vos oreilles !

Commençons avec notre préféré : Pixel Buds. Il s’agit d’un casque audio sans fil avec kit mains libres intégré. La philosophie du produit est similaire à celle des AirPods d’Apple ou des Icon X de Samsung, à la différence près que les deux écouteurs sont reliés entre eux par un câble renforcé en nylon. Le casque intègre un capteur Bluetooth low energy, un microphone, deux écouteurs, un accéléromètre, une surface tactile, une batterie rechargeable de 120 mAh dans le boitier vendu avec (qui dispose d’une batterie rechargeable de 620 mAh). Chaque écouteur pèse 14 grammes. Les coloris sont ceux du Pixel 2. Son prix : 159 dollars.

Ils sont compatibles au minimum avec iOS 10 et Android 5.0 Lollipop ou supérieur. Et si vous voulez utiliser le plein potentiel de ce produit, il vous faudra un smartphone sous Android 6.0 Marshmallow ou supérieur (et pas d’iPhone). Car, ce qu’il y a d’unique dans ces écouteurs, ce n’est pas la technologie. C’est l’intégration de l’intelligence artificielle. Car vous pouvez accéder à Google Assistant avec ce casque, lequel peut envoyer un texto à quelqu’un, lancer une playlist, vous aider à vous diriger vers un rendez-vous. Mais Pixel Buds peut aussi prendre en charge la traduction vocale instantanée : on vous parle «en chinois» (au sens propre, comme au figuré) et la traduction vous est proposée dans vos oreilles, comme dans les films de science-fiction. Aujourd’hui cela fonctionne vers l’anglais à partir d’une quarantaine de langues.

Une caméra qui n'a besoin de personne

Deuxième accessoire étonnant : Google Clips. Il s’agit d’une caméra autonome. Elle est vendue 249 dollars et elle se présence comme un boitier avec un capteur photo massif. Son nom vient du fait qu’elle prend des miniclips vidéos, mais aussi qu’il y aussi une attache dans son dos pour l’accrocher et pour la maintenir debout. Elle mesure 49 mm de côté et 20 mm d’épaisseur (sans l’attache). Elle pèse 60 grammes avec l’attache. Le capteur photo est un modèle 12 mégapixels associé à un objectif grand-angle (130°) protégé par du verre Gorilla 3 de Corning.

Elle intègre une batterie dont l’autonomie serait de 3 heures en fonctionnement continu. Le stockage intégré est de 16 Go. Elle se connecte Bluetooth, en WiFi et en USB type-C. Elle a un bouton intégré qui sert à activer le partage instantané d’un contenu. Et elle est compatible Android 7.0 Nougat ou supérieur. Pourquoi une version aussi avancée d’Android (présent dans moins d’un mobile sur cinq dans le monde) ? Parce que la caméra est «vraiment» autonome. Elle prend des photos toute seule. Grâce à l’intelligence artificielle d’Assistant, Clips analyse la scène en temps réel et prend une photo quand cela lui parait pertinent. Les moments perdus ne le seront donc plus... si Clips est là, évidemment.

Un Google Home qui aime la musique

Troisièmes accessoires, au pluriel : les deux nouveaux Google Home, en version Mini et Max. Ils ont été évidemment développés pour concurrencer frontalement les Echo d’Amazon. Mini est une petite version de Home. Et Max en est... une grande. Mais pas que. Car Google Max se veut être un véritable système audio domestique avec quatre haut-parleurs, deux gros et deux petits. Le système utilise un quad-core Cortex-A53 pour fonctionner. Il a un microphone pour un usage à la voix.

Certaines parties de sa coque sont tactiles pour contrôler le volume ou mettre en pause la musique. Les commandes vocales sont compatibles avec diverses applications (streaming audio ou vidéo, domotique, divertissement). Il est compatible Chromecast, WiFi ac dual band, Bluetooth 4.2 et USB type-C. Il prend en charge les formats audio classiques et lossless (FLAC notamment). Il gère le multiroom (avec les autres Home). Il est compatible iOS et Android. Il est aussi compatible Assistant, ce qui lui offre aussi des services supplémentaires, même si c’est moins probant qu’avec les Pixel. Et il est vendu 400 dollars.

Petit et pratique

La version Mini apporte les mêmes services dans un package beaucoup plus petit. Contrairement à Home et Home Max, ce produit est moins censé être un système audio pour votre salon. Le haut-parleur est mono : c’est un signe. En revanche, pour le reste (recette de cuisine en pas-à-pas, paramétrage d’un rappel, informations pratiques et les réponses à toutes les questions possibles, si Google connait la réponse), Home Mini le fait tout aussi bien. Son prix est aussi petit que son boitier : 49 dollars.

  • Google Pixel

    Google Pixel

    En septembre 2016, comme chaque année depuis 2010, Google a présenté de nouveaux terminaux mobiles. Mais contrairement à toutes les années précédentes, ces nouveaux terminaux n’entraient pas dans...

Comparer les prix du Google Pixel

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer