SFR RED 30 Go = 10

Huawei travaillerait aussi sur un smartphone pliable

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Lors de la conférence de presse du Mate 10, le président de la branche smartphone de Huawei a affirmé que son entreprise travaille aussi sur un smartphone qui se plie. Son modèle serait basé sur le même principe que l’Axon M de ZTE.

La semaine dernière, ZTE a dévoilé un smartphone très surprenant : l’Axon M. Il s’agit d’un mobile avec deux écrans, chacun étant installé sur un châssis et les deux parties étant reliées l’une avec l’autre grâce à une charnière. En pivotant autour de cette charnière, les deux parties peuvent s’assembler pour créer une petite tablette ou un smartphone double-face.

Axon M
Axon M de ZTE

Largement inspiré par un smartphone de Kyocera, l’Axon M répond à deux tendances : celle des produits hybrides, capables de prendre plusieurs formes pour s’adapter aux différents usages de la mobilité, et celle des produits flexibles, comme ceux que nous attendons chez Samsung par exemple (Project Valley).

Huawei aussi se plie en quatre !

En Corée, quand Samsung ou LG s’engage dans un marché, son compatriote s’empresse de faire de même. En Chine, c’est pareil : quand ZTE ou Huawei dévoile un produit atypique, l’autre s’empresse de minimiser l’effort de son adversaire en affirmant que, dans ses labos, il existe un prototype fonctionnel qui répond aux mêmes spécificités ergonomiques. Seulement, il n’est pas prêt pour la commercialisation. Ben voyons !

Et, l’Axon M ne déroge pas à la règle. Ainsi, accordant une interview à nos confrères de l’édition américaine de CNET à l’occasion de la conférence de presse du Mate 10 (qui s’est déroulée il y a quelques jours), Richard Yu, le patron de la division grand public de Huawei, a indiqué travailler sur un smartphone pliable. Un prototype qui n’est pas encore prêt, mais qui pourrait déboucher sur un produit commercialisable l’année prochaine.

Un prototype à améliorer

Le prototype comprend deux écrans, comme l’Axon M. Et donc une double bordure entre les deux écrans. Aussi minime soit-elle, cette bordure est évidemment de trop quand le smartphone veut prétendre être une tablette. «Ce n’est pas bon. Nous devrions supprimer cet espace», précise-t-il. Il ajoute également que le prototype doit encore être amélioré au niveau mécanique. Il estime aussi avoir besoin d’écrans de meilleure qualité avant d’arriver à un produit final.

Il y a donc encore un peu de travail chez Huawei pour proposer le produit que Richard Yu souhaite commercialiser. Ne vous attendez donc logiquement pas à le voir débarquer à Barcelone, en février prochain, pour le Mobile World Congress. Car le temps de choisir de nouveaux écrans, les intégrer dans un prototype, donner un accord pour la production, produire, distribuer et promouvoir ce produit, il y a encore six mois de travail. Se peut-il qu’il soit présent à la fin du printemps ? Voilà un délai qui semble plus raisonnable.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer