SFR RED 30 Go = 10

Fragmentation d’Android : très faible amélioration d’Oreo

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
android oreo

Il y a un mois, le tableau de bord sur la fragmentation d’Android réservait une petite surprise : l’arrivée d’Oreo, plus rapide à apparaître que son ainé. Un mois plus tard, le soufflé est retombé avec une très faible progression.

Comme chaque mois, nous commentons pour vous l’évolution du parc installé des appareils sous Android (smartphone, tablette, décodeur TV, etc.) d’après les chiffres transmis par Google. Des chiffres qui nous intéressent pour mieux comprendre la difficulté des développeurs d’applications qui doivent composer avec non pas une, deux ou trois versions, mais avec huit versions d’Android dont certaines remontent à 2010 (comme Gingergbread). Sans parler évidemment des différences de taille d’écran, de définition et de plate-forme... Pas simple de créer un package qui convienne à tout le monde.

Petit forme pour Oreo

Ce mois-ci, le tableau de bord refroidit notre enthousiasme du mois dernier. En effet, nous avons la bonne surprise début octobre de voir apparaître Oreo dans la liste des versions d’Android (pour qu’une version apparaisse, il faut qu’elle dépasse les 0,1 % du parc), alors qu’il avait fallu plus de trois mois à Nougat pour atteindre le même palier.

fragmentation novembre 2017

Un mois plus tard, douche froide : Oreo ne progresse pratiquement pas : 0,3 % (contre 0,2 % il y a un mois), soit la dernière place du classement derrière Gingerbread et Ice Cream Sandwich. Il faut dire que de nombreux constructeurs (Samsung compris) continuent de présenter des mobiles sous Nougat. Pour la firme coréenne, ce sera encore le cas jusqu’au lancement du Galaxy S9.

Nougat en forte hausse

La seule version à progresser considérablement ce mois-ci est Nougat, assez logiquement. Android 7.x voit sa part du parc passer de 17,8 % à 20,6 %, soit presque 3 points de mieux. Imaginez donc : le nombre de terminaux Nougat a évolué 28 fois plus vite que ceux sous Oreo. Notez que Nougat n’est pas encore en deuxième position, puisque Lollipop représente toujours un quart du parc installé. Nous reviendrons sur Android 5.x dans quelques lignes.

Continuons avec le premier du classement : Marshmallow. Android 6.0 représente désormais 30,9 % du parc installé. Cette version recule ce mois-ci de 1,1 point. Nous vous avions donné rendez-vous en novembre lors de notre dernier article sur la fragmentation d’Android pour savoir si la baisse d’octobre de Marshmallow était ponctuelle ou le premier signe de sa lente régression. Il semble que cela soit la seconde situation. Plus encore, la baisse semble s’accélérer.

Durée de vie en baisse ? 

Il y a donc une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que la durée de vie d’une version d’Android sur le parc installé se raccourcit. Des exemples comme Froyo ou Gingerbread encore présents 8 ans après leur lancement se raréfieront. La fragmentation sera donc peut-être plus faible. La mauvaise, c’est qu’aucune future version d’Android (Oreo et Nougat compris) ne contrôlerait plus d’un tiers des terminaux du parc si l'évolution de Marshmallow se généralise. Lollipop sera certainement la dernière à avoir dépassé cette barre.

Lollipop justement, toujours en deuxième position, représente aujourd’hui 27,2 % du parc, en baisse de 0,5 point seulement. Lollipop animait encore, il y a quelques mois, de nouveaux terminaux dans les pays émergents comme l’Inde. La logique voudrait que la baisse soit plus soutenue au printemps prochain avec le renouvellement des terminaux et l’arrivée plus massive de modèles sous Oreo.

La lente agonie de Gingerbread continue

En quatrième position, derrière Nougat, se trouve KitKat avec 13,8 % du parc (en baisse de 0,7 point). En fin de tableau, nous retrouvons Jelly Bean avec 6,2 % (-0,5 point), Ice Cream Sandwich et Gingerbread (0,5 % chacun, en baisse de 0,1 point chacun). À ce rythme (0,1 point de baisse tous les deux mois), il faudra logiquement attendre la fin de l’été pour voir ces deux dernières versions disparaître du tableau.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer