SFR RED 30 Go = 10

Voici les premières informations sur le prochain BlackBerry de TCL

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
blackberry

TCL a clairement favorisé en 2017 la marque BlackBerry, sa licence nouvelle acquise. Après le KEYone et le Motion, la marque semble travailler sur un troisième modèle exclusif dont voici les premiers éléments techniques.

TCL est un constructeur très occupé. Tellement occupé qu’il doit faire certains choix stratégiques quant aux marques à privilégier. Visiblement, le choix ne s’est pas porté sur Alcatel. La marque historique de la téléphonie a été négligée cette année et son catalogue a été descendu en gamme, certainement pour ne pas venir marcher sur les segments couverts par BlackBerry.

KEYone
Bientôt un successeur pour le KEYone ?

Un autre BlackBerry à l'horizon ?

Car c’est bien la marque canadienne que TCL, propriétaire d’une licence d’exploitation, a mise en avant dans son business plan. Deux terminaux exclusifs ont été présentés cette année, le KEYone en février et le Motion en octobre. Un troisième a été annoncé par des rumeurs affirmant que son nom de code est Juno. Celui pourrait suivre en début d’année prochaine à en croire les premières fuites.

Ces fuites prennent la forme d’une apparition dans les bases de données de Geekbench relayée par le site néérlandais Telefoonabonnement. Le banc de test a été utilisé pour tester un smartphone dont le numéro de série est BBF100-1. Rappelons que les numéros de série chez TCL concernant les terminaux BlackBerry commencent tous par trois lettres et trois chiffres. Après le tiret vient un chiffre qui désigne en interne la région géographique. Le Motion est ainsi appelé BBD100-X. Le KEYone porte l’identifiant BBB100-X.

Snapdragon 660 à bord

Les trois informations apportées par Geekbench sont la version d’Android, 8.0.0 Oreo, le volume de mémoire vive, 6 Go, et l’identité du chipset. Il s’agit ici du Snapdragon 660 (SDM660), le chipset milieu de gamme premium de Qualcomm. Il est composé de deux quad-core Kryo 260 cadencés jusqu’à 2,2 GHz pour les plus rapides. Le GPU est un Adreno 512 et le modem est un X12 (LTE catégorie 12/13).

L’apparition de ce chipset n’est pas surprenante, car TCL semble ne pas vouloir entrer dans le segment très concurrentiel de la téléphonie haut de gamme où naviguent Apple, Sony et Samsung (entre autres), certainement pour une question de positionnement tarifaire. Les terminaux BlackBerry de TCL sont tous vendus sous la barre des 700 euros.

Un successeur du KEYone

Selon certains confrères, le BBF100-1 pourrait être un successeur du KEYone. La saisonnalité semble leur donner raison, puisque ce dernier a été officialisé en début d’année 2017. Cela fera donc un an entre les deux terminaux. Une théorie appuyée par une fuite en provenance de TCL. Dans le code source de son site est apparu le mois dernier un numéro de série qui était encore inconnu : BBF100-1.

Dans ce code source, relayé par le site néerlandais Mobielkopen, il y est spécifié que le mobile est construit par TCL, qu’il dispose d’un Snapdragon 660, qu’il dispose d’un clavier complet QWERTY et d’un écran à la définition identique à celui du KEYone (1620 x 1080). Beaucoup d’éléments concordants donc. Il faudra cependant attendre le début d’année prochaine pour en être sûr.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer