SFR RED 30 Go = 10

Fragmentation d’Android : Oreo et Nougat progressent

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
android oreo

Puisque des constructeurs comme Samsung continuent de dévoiler des terminaux sous Nougat, la conséquence est simple : Android 7.x continue de progresser, beaucoup plus qu’Oreo qui ne représente aujourd’hui que 0,5 % du parc installé.

Comme chaque mois, nous revenons pour vous sur la fragmentation du parc installé Android. Pour les nouveaux venus, il s’agit de la répartition des terminaux sous Android (smartphones, tablettes, set-top-box, etc.) en fonction des versions du système d’exploitation. C’est une donnée intéressante, d’abord parce qu’elle montre l’assiduité et le dynamisme des constructeurs à intégrer une nouvelle version dans leurs plannings (soit sous la forme d’une mise à jour, soit en commercialisant de nouvelles plates-formes).

fragmentation android

Ensuite parce qu’elle est à la base de toutes les décisions des développeurs d’applications de supporter ou non telle ou telle version. Si un développeur décide d’arrêter le support d’une version (ce qui coûte cher en ressource), c’est d’abord parce qu’elle ne représente plus assez d’usagers potentiels. À l’inverse, si un développeur décide de continuer à supporter une version, c’est parce que cette dernière anime un nombre significatif de terminaux.

Hausse encore timide

Il y a un mois, nous vous annoncions une timide progression d’Oreo. Et ce mois-ci, force est de constater que la part d’Android 8.0 n’évolue que très peu à l’échelle du parc installé : +0,2 point, soit 0,5 %. En toute objectivité, c’est peu. Et cela reflète bien la stratégie de certains acteurs, comme Samsung, qui sera, avec le Galaxy S9, l’un des derniers à présenter un nouveau téléphone avec Oreo dès le lancement. La firme met un point d’honneur à ne pas présenter de téléphones avec la dernière version d’Android, ni même à mettre à jour les modèles existants, avant la sortie de son premier flagship annuel.

Voyons le verre à moitié plein : 0,5 %, c’est déjà ça. D’autant que ce score est suffisant pour ne plus être en dernière position du classement. En effet, l’antique Gingerbread a vu sa part baisser de 0,1 point pour atteindre les 0,4 %. C’est elle qui arrive désormais dernière. Oreo partage donc l’avant-dernière place avec Ice Cream Sandwich, qui a certainement baissé lui aussi, mais pas suffisamment pour passer sous la barre des 0,5 %.

Marshmallow et Lollipop en baisse...

En tête, nous retrouvons donc assez logiquement Marshmallow, même si cette version a vu sa part baisser ce dernier mois, passant de 30,9 % à 29,7 % (-1,2 point). Comme nous le pensions début novembre, cette version d’Android a entamé cet automne sa lente descente. Ce qui confirme notre analyse : à son apogée, Marshmallow représentait un peu plus d’un tiers du parc. Celui-ci n’a jamais été aussi morcelé qu’aujourd’hui. 

En seconde position, nous retrouvons Lollipop avec 26,3 % (-1,1 point). Si Lollipop a lui aussi entamé sa baisse, vous remarquerez qu’elle est légèrement moins forte que celle de Marshmallow. Nous ne pensons pas que Marshmallow puisse passer sous Lollipop. Mais les deux versions devraient avoir la fin de vie de Gingerbread et d’Ice Cream Sandwich.

... Nougat en hausse rapide

En troisième position, nous retrouvons Nougat. C’est la seule version d’Android qui progresse significativement : +2,7 points pour atteindre les 23,3 %. Et c’est normal : quand le leader mondial de la téléphonie ne sort que des terminaux avec cette version, cela a une incidence sur la répartition du parc. Évidemment, ce n’est pas la seule marque dans ce cas là. Il y en aura même certaines qui continueront d’en présenter jusqu’à l’été dans certains pays, comme l’Inde. Nous pensons que Nougat pourrait passer devant Lollipop en tout début d’année prochaine (février, logiquement) et devant Marshmallow au printemps.

KitKat est en quatrième position avec 13,4 % du parc (-0,4 %) et Jelly Bean, enfin, est cinquième avec 5,9 % du parc (-0,3 %) en cumulant ses trois versions (4.1, 4.2 et 4.3). A priori, Jelly Bean passera sous la barre des 5 % au début du printemps, certainement aidé par les renouvellements de terminaux qui seront réalisés à l’occasion de la période des fêtes (et du Nouvel An chinois en février).

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer