SFR RED
SFR RED 30 Go = 10

Le prochain flagship de OnePlus sera officiel en juin

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
oneplus

À l’occasion du CES de Las Vegas, qui s’est déroulé la semaine dernière, les deux patrons de OnePlus ont accordé des interviews. Ils ont confirmé le lancement de leur prochain flagship au second trimestre 2018.

Même si le OnePlus 2 et le OnePlus X n’ont pas été les succès incontournables qu’a été le OnePlus One, la start-up de Carl Pei et Pete Lau connait depuis deux ans un succès qui ne se dément pas. Chaque itération du OnePlus, depuis le OnePlus 3, se vend mieux que la précédente. Carl Pei l’a d’ailleurs confirmé : le OnePlus 5T a connu le meilleur démarrage chez OnePlus depuis la création de l’entreprise, le précédent détenteur du record étant... le OnePlus 5.

OnePlus 5T
OnePlus 5T

Le prochain flagship killer en juin

Et nous espérons évidemment que le vent continuera de souffler dans la bonne direction pour cette marque qui a largement bougé certaines lignes du marché des smartphones premium vendus autour entre 400 et 500 euros. Si OnePlus est toujours aussi avare en détail sur ses projets, les deux patrons ont tout de même lâché deux détails intéressants concernant le prochain «flagship killer».

À l’occasion d’une interview accordée à nos confrères de l’édition américaine de CNET en marge du CES de Las Vegas (qui s’est déroulé la semaine dernière, pour rappel), Pete Lau a indiqué que son prochain smartphone sortira à la fin du second trimestre 2018, à peu près à la même période que le OnePlus 5 en 2017. Ce qui se traduit, logiquement, par le mois de juin. OnePlus semble donc vouloir conserver le rythme qui semble lui réussir depuis deux ans. Toutefois, il ne confirme pas qu’il y aura assurément une version «T» l’automne prochain. Mais il ne ferme évidemment pas la porte à cette hypothèse.

Servi par Qualcomm

Autre information glanée, le prochain flagship killer fonctionnera avec le Snapdragon 845. Pete Lau explique qu’il n’y a pas vraiment d’autre choix possible compte tenu de son positionnement. C’est dire la position dominante du fondeur de San Diego sur les segments premium et haut de gamme. Ce n’est d’autant pas une surprise que OnePlus ne fait confiance qu’à Qualcomm depuis ses débuts (même si cela ne lui a pas forcément réussi avec le OnePlus 2).

Dans cette interview, OnePlus confirme aussi que le OnePlus 3 et le OnePlus 3T continueront encore cette année à recevoir des mises à jour. La prochaine, qui aura lieu très prochainement, apportera la reconnaissance faciale aux deux flagship killers de 2016, une fonction également présente dans le OnePlus 5T.

En discussion avec les opérateurs ?

Enfin, Pete Lau évoque la possibilité d’entrer en discussion avec des opérateurs aux États-Unis, comme c’est le cas dans certains pays européens. C’est un sujet brulant outre-Atlantique qui est évoqué ici, car Huawei, qui a tenté une nouvelle fois de s’installer durablement aux États-Unis, a raté une nouvelle occasion de marquer un point avec son Mate 10 Pro. Alors que la firme de Richard Yu devait annoncer l’entrée de son smartphone dans le catalogue de AT&T, elle devra finalement se contenter de l’open market, lequel ne représente qu’un faible pourcentage sur le marché américain. Si Huawei n’y parvient pas, quelle chance pourrait avoir un OnePlus d’y parvenir ?

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer