SFR RED 30 Go = 10

Broadcom monte sa proposition de rachat de Qualcomm

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
broadcom

L’homme d’affaires hongkongais Hock Tan veut s’emparer de Qualcomm. Il annonce une augmentation de sa proposition de 17 % et dépasse même la barre symbolique des 82 dollars par action. Soit un rachat estimé à 121 milliards de dollars.

La pression monte chez les actionnaires de Qualcomm. Et certainement un peu aussi chez Steve Mollenkopf, le patron du fondeur de San Diego. Car Hock Tan, le PDG de Broadcom vient de démontrer qu’il est prêt à tout pour réussir à racheter le créateur des Snapdragon. L’homme d’affaires hongkongais, connu pour être un négociateur hors pair, vient de relever le niveau de sa proposition d’achat. Le prix proposé est désormais de 82 dollars par action (60 dollars en numéraire et le solde en action Broadcom). Soit une valorisation globale de 121 milliards de dollars.

Qualcomm

Du jamais vu de la part du patron de Broadcom

C’est presque une surprise de la part de Hock Tan d’avoir fait cette proposition avec une telle valorisation. En effet, cela représente aussi un bonus de 50 % par rapport au cours de bourse de référence de Qualcomm, quand Broadcom a fait sa première offre. Les actionnaires pourraient donc vendre moitié plus cher leurs actions. C’est un symbole fort. Ensuite, ce montant représente une augmentation de 17 % vis-à-vis de la valeur de l’offre initiale (70 %). Jamais Hock Tan, pourtant excellent en négociation, n’avait pas accepté de relever autant le niveau de son offre. Il avait jusqu’à présent réussi à ne pas dépasser les 7 %. C’est dire si l’enjeu est important. 

Reste évidemment à savoir si les actionnaires vont prendre justement. Car c’est là tout l’enjeu de l’opération : séduire les porteurs de titres Qualcomm pour qu’ils les vendent à Broadcom. Une fois que ce dernier sera propriétaire d’un pourcentage suffisamment élevé d’action, il pourra faire élire certains de ses représentants au conseil d’administration de Qualcomm et effectuer une OPA. Notez que le vote des actionnaires pour les postes au conseil d’administration aura lieu le 6 mars prochain lors de l’assemblée générale annuelle. L’issue pourrait être surprenante.

Une somme pour séduire les actionnaires

Dans son communiqué de presse, Broadcom ajoute qu’il s’agit de la meilleure offre que l’entreprise peut faire. Et qu’elle sera la dernière. C’est donc à prendre ou à laisser. 82 dollars est une somme rondelette que beaucoup d’actionnaires pourraient trouver suffisante pour les amener à discuter ou à céder leurs parts. Rappelons en effet que certains actionnaires ont annoncé dans la presse américaine, au lendemain du rejet de la première offre d’achat, être prêts à discuter si le prix dépassait les 80 dollars par action. C’est aujourd’hui chose faite. Les réponses arriveront certainement assez vite sur le bureau de Hock Tan.

Dans un communiqué de presse laconique, Qualcomm a aujourd’hui accusé réception de cette offre. La firme de San Diego confirme qu’elle regardera cette offre au plus près avec ces conseillers légaux et financiers. Nous nous attendons à ce que cette proposition ne soit pas encouragée par le conseil d’administration (elle ne peut l’accepter ou la refuser, mais elle peut conseiller ou non ses actionnaires de le faire). La réponse de Qualcomm ne tardera certainement pas compte tenu de la proximité de la prochaine assemblée annuelle.

Le poids des affaires sera déterminant

Mais, même si Qualcomm est en position de leadership dans le domaine des chipsets pour smartphones et même si son partenariat récent avec Microsoft porte son avenir sur d’autres secteurs, les récentes affaires (conflit avec Apple, amendes à répétition pour pratiques anticoncurrentielles) pourraient être un facteur d’encouragement pour les porteurs d’action. Si bien que l’issue de ce bras de fer entre Steve Mollenkopf et Hock Tan est loin d’être garantie (d’un côté comme de l’autre).

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer