SFR RED
SFR RED 30 Go = 10

Les Français sont hyper-connectés et de plus en plus accros à leur smartphone

Par La rédaction

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
bouygues telecom

Bouygues Telecom a publié une étude sur les pratiques numériques des Français. L’étude est un sondage sur 2005 individus de 15 ans et plus représentatifs de la population ainsi que 201 individus de 12 à 14 ans, en juillet 2017.

Les Français sont connectés partout presque tout le temps

Les Français passent 1h30 par jour sur Internet via leur mobile. Les moins de 25 ans montent à près de 2h30. La navigation Internet représente 83% des usages tout âge confondu et en toutes circonstances.

Les Français profitent de la navigation au domicile (77%). Mais ils n’hésitent pas à en faire autant dans les transports en commun (46%), avec des amis (42%) ou dans la rue (40%). L’usage est encore présent dans la voiture (32%) ou au bureau (30%). Pendant les repas de famille, 26% sont encore connectés entre deux plats. 13% reconnaissent consulter le Web pendant les sorties culturelles.

L’hyperconnexion s’installe grâce à la facilité (85%), l’amusement (57%) et l’aventure (39%) de leur smartphone et de l’Internet mobile.

Les jeunes Français (15-25 ans) ont moins de recul sur la navigation : 69% avec leur amis, 63% dans les transports en commun, 61% dans la rue, 41% dans les repas familiaux et 26% dans leurs sorties culturelles.

Observatoire Bouygues Telecom des pratiques numériques

Le smartphone, véritable couteau suisse

Le smartphone reste un téléphone pour 97% des interrogés, que ce soit avec les appels et les SMS. Mais leur mobile multifonctions apporte de nombreux usages :

  • la recherche d’informations (88%),
  • la consultation des réseaux sociaux (73%),
  • la consultation des journaux (69%)
  • la consultation des comptes bancaires (69%)
  • la publication de photos selfies (60%)
  • l’achat de produits (59%)
  • les démarches administratives (56%)
  • la télévision (49%)
  • le jeu en ligne (49%)

Cependant, l’un des premiers usages est les applications de géolocalisation et de transports (65%), suivi par les réseaux sociaux (58%), la messagerie instantanée (51%) et les applications d’informations (45%).

Les jeunes (15-25 ans) consultent plus facilement les réseaux sociaux (94%), le streaming vidéo (73%), les jeux en ligne (73%) et la télévision (63%)

La nomophobie très présente en France

Les Français ne parviennent plus à couper le lien avec leur smartphone. Ainsi, 43% des Français n’éteignent pas leur mobile. Cela monte à 57% chez les 15-25 ans et 64% chez les jeunes filles. Seuls un tiers des Français éteint son smartphone tous les soirs au coucher ou pendant une activité culturelle.

Le smartphone est devenu indispensable pour 49% (66% chez les jeunes) de la population. 62% des Français (84% pour les 15-25 ans) ne peuvent pas rester sans smartphone toute une journée.

Les Français sont prêts à sacrifier l’alcool (79%), le sport (66%), le café (61%) et même le sexe (41%) pour garder leur smartphone pendant une semaine.

Observatoire Bouygues Telecom des pratiques numériques

Les Français technophiles, mais pas technolâtres

Le smartphone est reconnu comme “une bonne chose pour la société” pour 68% des Français. L’Internet mobile permet d’améliorer l’accès aux connaissances (57%), aux échanges (46%) et la liberté (32%).

Les Français se disent technophiles pour 73% (84% pour les moins de 25 ans). S’ils sont confiants (64%), ils restent rationnels (90%) et prudents dans leurs usages (81%). 42% reconnaissent avoir besoin de déconnecter (52% chez les 15-25 ans). Cependant, la très grande majorité (77%) des jeunes demandent plus à l’Internet mobile.

Les préados (12-14 ans) sont déjà experts

89% des préados ont déjà un smartphone. Ce dernier est offert lors de l’entrée au collège avec un âge moyen de 11 ans et demi. Les enfants des catégories sociales favorisées (93%) sont plus largement équipés que les enfants des catégories sociales moins aisées(85%). Le taux d’équipement est plus important en Île-de-France (95%) qu’en Province (88%). Une fois le mobile en poche, ils sont 55% à déjà réfléchir au suivant, plus performant et plus rapide.

Comme leurs aînés, les préados craignent l’absence de connectivité. Ils demandent le WiFi nécessairement à la maison (98%), chez les copains (83%) et dans les lieux public (79%).

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer