SFR RED 30 Go = 10

Google représenterait 0,26 % des ventes mondiales de smartphones

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

IDC a dévoilé trois chiffres intéressants pour trois marques de téléphones : Google, Essential et Nokia. Selon les chiffres présentés par l’institut d’étude, Nokia a réalisé une excellente année 2017 sur les feature phones et Google est en progression.

Les études s’attardent généralement sur les trois, cinq ou dix premiers d’un marché. En téléphonie par exemple, quand un constructeur quitte le peloton de tête, il est très difficile ensuite d’obtenir des chiffres fiables sur lesquels s’appuyer pour comparer les performances de chaque marque (ou de certaines de leurs familles). Samsung, Apple, Xiaomi, Huawei et Oppo sont régulièrement cités. Mais les autres ?

Que pèse Google aujourd'hui en téléphonie ?

Prenons Google par exemple. Dans son dernier rapport financier pour l’année 2017, la firme se garde bien de décliner l’ensemble des revenus pour chaque type de produits. Bien sûr, la publicité, première source de chiffre d’affaires de Google, est désolidarisée du reste. Mais les smartphones, les Chromecast et les revenus générés par le Play Store sont mélangés. Comment savoir ce que pèsent réellement les Pixel aujourd’hui ? Très difficile.

Heureusement, de temps à autre, les instituts d’étude (GfK, IDC, Kantar, etc.) publient des chiffres spécifiques qui nous donnent l’occasion de mesurer l’importance de certains acteurs. Francisco Jeronimo, directeur d’analyse chez IDC, spécialiste de la téléphonie mobile, est très actif sur Twitter. Il publie régulièrement certains chiffres pour faire un peu de publicité pour sa firme. Trois de ses publications ont attiré notre attention. Elles concernent HMD Global, l’entreprise derrière les téléphones Nokia, Essential Products, la start-up d’Andy Rubin, et Google, justement.

La réponse : pas grand-chose !

Commençons par la firme américaine. Selon IDC, Google a vendu 3,9 millions de mobiles dans monde en 2017. Un chiffre qui a doublé par rapport à 2016, confirmant ainsi les tendances dévoilées par l'intéressé, et ce malgré une présence internationale des terminaux qui reste très anecdotique. L’institut remarque cependant que cela ne pèse pas bien lourd face aux 1,5 milliard de terminaux commercialisés sur l’ensemble de l’année. Cela représente une part de marché de 0,26 %. Peut mieux faire !

Google Pixel IDC

Deuxième chiffre : celui de l’Essential Phone. Souvenez-vous, il s’agit du premier smartphone de la nouvelle start-up d’Andy Rubin. Le mobile est borderless, très haut de gamme et modulaire. Selon IDC, Essential Products a commercialisé 88 000 smartphones sur les six premiers mois de commercialisation. Il est évident que sur une année pleine, Essential serait capable de commercialiser 100 000 unités, voire 150 000. Mais cela reste très faible. Et compte tenu des coûts, nous nous demandons si cette activité est viable.

Nokia, leader des feature phones en Europe

Le dernier chiffre concerne Nokia est c’est le plus impressionnant. Selon IDC, HMD Global a commercialisé 59,2 millions de feature phones dans le monde en 2017. Sur les 12 premiers mois de son activité, HMD Global a pris la seconde place mondiale de ce marché, confirmant l’intérêt stratégique de ces terminaux simples et économiques, tels que le nouveau Nokia 3310. Francisco Jeronimo ajoute dans le message qui accompagne ce chiffre que Nokia est même redevenu leader du marché des feature phones en Europe.

  • Google Pixel

    Google Pixel

    En septembre 2016, comme chaque année depuis 2010, Google a présenté de nouveaux terminaux mobiles. Mais contrairement à toutes les années précédentes, ces nouveaux terminaux n’entraient pas dans...

Comparer les prix du Google Pixel

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer