SFR RED
SFR RED 30 Go = 10

Meizu présente trois smartphones, dont le Meizu 15 Plus sous Exynos

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
meizu

Pas de week-end pour les braves : hier, Meizu a présenté trois mobiles : le Meizu 15, le Meizu 15 Plus et le Meizu M15. Les trois mobiles offrent quelques caractéristiques similaires, mais disposent de plates-formes parfois étonnantes.

Ce n’était donc pas une erreur : c’est le bien le dimanche 22 avril que Meizu a décidé de dévoiler ses nouveaux smartphones premium. Un choix assez rare, même en Asie, mais qui n’empêche pas la marque de bénéficier d’une couverture médiatique relativement étendue, répartie sur 24 heures environ. Cette couverture est relativement logique, puisqu’il s’agit, tout de même, de l’annonce du Meizu 15, le « fameux » modèle qui doit célébrer les 15 ans de la marque. Nous n’irons pas jusqu’à dire que Meizu s’est largement inspiré des 10 ans de l’iPhone pour programmer son propre anniversaire. Mais la proximité des deux est assez troublante.

Les trois mobiles présentés sont le Meizu 15, le Meizu 15 Plus et le Meizu M15. Les deux premiers remplacent, même si ce n’est pas exactement dit comme cela, les Pro 7, Pro 7 Plus, tandis que le M15 se veut plus dans la lignée des Blue Charm, comme le très récent M6S dont il est un peu le grand frère caché. Parmi les points communs entre ces trois mobiles, nous retrouvons un écran sans bordures, mais pas panoramique (ration 16/9e) , un châssis en aluminium, un lecteur d’empreinte en façade et un bloc photo surmonté d’un flash circulaire à six LED, la nouvelle marque de fabrique de Meizu.

Meizu 15 : premium sans être haut de gamme

Pour le reste, il existe de nombreuses différences, vous vous en doutez. Commençons par le Meizu 15, le modèle intermédiaire. Son écran Full HD mesure 5,46 pouces et il est Super AMOLED. Le chipset est un Snapdragon 660. Meizu abandonne donc ici MediaTek pour une connectivité plus adaptable à l’international (un changement de fondeur qui avait déjà été initiée avec le M6 Note et le M6S). Il est accompagné de 4 Go de RAM, 64 ou 128 Go de stockage (extensibles) et une batterie de 3000 mAh compatible mCharge 4.0.

Meizu 15
Meizu 15

Le boc photo principal présente deux capteurs de 12+20 mégapixels avec objectif ouvrant à f/1.8, stabilisateur optique, zoom optique 2x et autofocus à détection de phase. La webcam est un modèle 20 mégapixels. La fiche technique comprend entre autres choses deux haut-parleurs stéréo, un port USB type-C et la nouvelle version de FlymeOS, numérotée 7.0 et basée sur Nougat. Il sera vendu dès le 29 avril en Chine à 2500 yuans (322 euros) ou 2800 yuans (363 euros) selon le stockage.

Meizu 15 Plus : le retour d'Exynos

Passons au Meizu 15 Plus. Il est la version « Plus » du Meizu 15 non seulement par la taille, mais aussi vis-à-vis de la plate-forme. Son écran Super AMOLED mesure 5,95 pouces et il affiche des images en Quad HD. Son chipset n’est pas un Snapdragon 8XX, mais un Exynos 8895 Octa, le même chipset que le Galaxy S8. Il est accompagné de 6 Go de RAM et de 64 ou 128 Go de stockage (toujours extensibles).

Meizu 15 Plus
Meizu 15 Plus

La batterie, compatible mCharge 4.0, offre une capacité de 3500 mAh. Le reste de la fiche technique (outre le poids et les dimensions) est identique à celui du Meizu 15, hormis le stabilisateur optique couplé ici par un stabilisateur électronique. Le prix du Meizu 15 Plus sera de 3000 yuans (389 euros) et 3300 yuans (428 euros) selon le stockage choisi.

M15 : moins bien que le Meizu E3 ?

Finissons avec le M15, lequel est souvent considéré comme un « Meizu 15 Lite ». Il reprend les dimensions de ce dernier, ainsi que la capacité de la batterie (3000 mAh), la RAM (4 Go), la webcam (20 mégapixels), la version d’Android (et de FlymeOS), la connectivité, la taille (5,46 pouces) et la définition de l’écran (Full HD), mais change de nombreux autres aspects. Des changements parfois étonnants, car le M15 devient parfois, théoriquement, moins interessant que le Meizu E3.

Meizu M15
Meizu M15

L’écran n’est plus Super AMOLED, mais LTPS IPS. Le chipset est un Snapdragon 626 de Qualcomm (plus de MediaTek nulle part), le palier de stockage à 128 Go n’existe plus (reste uniquement celui à 64 Go). La batterie n’est plus compatible mCharge 4 .0 (mais une version antérieure non précisée). Le deuxième haut-parleur disparaît. Côté photo, le bloc principal est maintenant constitué d’un seul capteur de 12 mégapixels avec autofocus à détection de phase et objectif ouvrant à f/1.9. Le stabilisateur disparaît évidemment. Et il n’y a plus de zoom optique, naturellement. Le M15 sera disponible au prix de 1700 yuans (221 euros).

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer