SFR RED
SFR RED 30 Go = 10

Google remplacerait Play Music par YouTube Remix ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
youtube

Sur le marché de la musique en streaming, Google ne parvient pas à trouver la formule adéquate pour concurrencer Apple et Spotify. La firme réfléchirait à remplacer Play Music par Remix, la future offre musicale de YouTube.

Google peut s’enorgueillir de nombreux succès. Search est le premier moteur de recherche dans le monde. Sa plate-forme de streaming est la référence absolue dans son domaine. Son système d’exploitation pour mobile anime plus de huit smartphones sur dix. Son navigateur web est le plus utilisé. Et la valorisation boursière d’Alphabet, sa maison mère, est la troisième plus haute au niveau mondial, derrière Apple et Amazon. Et nous ne rappelons ici que les accomplissements les plus notables.

Play Music loin derrière YouTube

Toutefois, il y a un domaine dans lequel Google a essayé à plusieurs reprises et qui n’a pas encore pris : la musique. Google Play Music serait, en 2017, numéro 5 du marché américain, là où la firme compte la plus forte part de marché (en nombre de morceaux joués en streaming, que soit en audio ou en audiovisuel), derrière Spotify, Apple, Pandora et… YouTube. Une situation que la firme n’apprécie évidemment pas, d’autant plus que le streaming musical est devenu, en 2017, la première source de revenus de l’industrie phonographique, selon un rapport de l’INPI publié cette semaine et relayé par Reuters.

Play Music
Interface web de Google Play Music

Cependant, Google aurait pris une lourde décision : celle de mutualiser ses efforts dans la musique avec un seul service. Selon une indiscrétion relayée par Droid Life, Google développerait un nouveau service de musique autour de YouTube, un service dont les premières rumeurs datent de décembre dernier. Nous avions, à l’époque, publié un article à ce sujet. Le nouveau service s’appellerait Remix. Il aurait dû être dévoilé au mois de mars. Mais il n’a pas été abandonné loin de là.

Fusion de toutes les initiatives musicales

YouTube Remix, sur lequel travaillent déjà les équipes de YouTube Red et de Google Play Music, serait non seulement d’actualité, mais deviendrait la pierre angulaire de la stratégie musicale de la firme de Mountain View. En effet, Google Play Music pourrait être fermé d’ici la fin de l’année afin de renvoyer les usagers de ce service vers Remix. En toute logique, les offres YouTube Music Key et YouTube Red devraient également être fusionnées avec Remix. Reste à savoir quelles seront les conditions de cette transition de Play Music à YouTube Remix, dans la mesure où Play Music propose l’accès à un catalogue musical, certes, mais aussi un disque dur virtuel pour ajouter ces propres morceaux.

Droid Life a d’ailleurs publié une déclaration officielle de YouTube qui a pris contact avec le site suite à la publication de leur article. Le service confirme que les équipes de YouTube Music et Google Play Music travaillent ensemble pour faire de Google un acteur majeur de l’industrie musicale grâce à une offre unifiée « qui répond aux besoins des consommateurs et des artistes ». Google est donc prêt à ce sacrifice parce que l’enjeu est considérable. L’argent engrangé par les services de streaming n’a jamais été aussi important qu’en 2017. Et la firme veut une part du gâteau.

Se réaccorder avec les maisons de disque

Citer les artistes est un point important, car les maisons de disque sont particulièrement mécontentes de la situation de YouTube, aussi bien au niveau de la protection des droits d’auteur que du partage des revenus. En effet, la plate-forme représente 8 % des écoutes en streaming aux États-Unis, mais ne génère que 1,7 % de l’argent versé par les services de streaming musicaux, selon une étude de Trichodist. En comparaison, Apple Music génère 10,48 % des morceaux joués en streaming, mais verse 22,29 % des revenus du secteur. Les ayants droit ont toujours été mécontents du partage de revenus de YouTube. En janvier dernier, Google aurait signé un nouvel accord autour de Remix pour contrebalancer cette situation et rassurer les maisons de disque.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer