SFR RED 30 Go = 5

Huawei a vendu plus de mobiles en Pologne que Samsung

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Selon l’institut d’étude GfK, Huawei est passé, au mois d’avril 2018, devant Samsung en Pologne en terme de nombre de smartphones vendus. La firme coréenne conserve le leadership sur l’ensemble de l’Europe.

Richard Yu, le patron de la branche smartphone de Huawei, l’a affirmé : son objectif est de prendre la place de Samsung au niveau mondial. Déjà à la tête du marché chinois, devant Xiaomi, Apple, Oppo et Vivo, la firme progresse petit à petit dans tous les marchés qu’elle occupe. Impossible de prédire avec exactitude quand Huawei prendra la tête du marché mondial en volume. Il faudrait d’abord que l’entreprise parvienne à dépasser Apple (avec qui l’écart se réduit). Cependant, il y a des signes qui confirment que la tendance va dans le sens de l’objectif que le dirigeant s’est fixé.

Huawei progresse, Samsung recule

Deux études récentes tendent à le montrer. La première vient de la branche polonaise GfK et est relayée par le site local GSMOnline. Selon l’institut, Huawei est passé numéro 1 en Pologne au mois d’avril 2018, dépassant ainsi Samsung. Au mois de mars, les deux entreprises étaient au coude à coude : 30 % pour le Chinois, 32,3 % pour le Coréen. Bien sûr, comme pour Apple, qui passe chaque année devant Samsung au niveau mondial au quatrième trimestre calendaire avec l’arrivée des nouveaux iPhone, ce leadership peut n’être qu’une conséquence éphémère du lancement de la ligne P20, mais également de la gamme Y.

L’explication de GfK est relativement simple. Samsung a abandonné les segments économiques et n’a renouvelé, au premier trimestre, que son offre premium (milieu et haut de gamme). Or, ce sont les marchés volumiques qui rapportent le plus de part de marché. Avec l’arrivée des nouveaux Galaxy J (J4, J6 et J8), annoncés il y a quelques jours, Samsung devrait repartir à la hausse. En outre, des campagnes promotionnelles sont prévues en Europe.

L'écart se réduit

La seconde étude provient de Canalys et concerne l’ensemble de l’Europe. Selon l’institut, Samsung est resté au premier trimestre 2018 le leader sur le vieux continent. Mais un leader fragile, puisqu’il enregistre la plus forte baisse du Top 5 européen : -15,4 % en volume. Il représente 33,1 % des ventes sur cette période. En troisième position, Huawei a vu ses volumes progresser ce 38,6 % pour atteindre les 7,4 millions de terminaux. Soit la moitié de Samsung. La part de marché de Huawei est donc de 16,1 %. Ces chiffres confirment ceux de IDC au niveau mondial.

Canalys

Avec Samsung et Huawei, le Top 5 compte Apple (2e position, baisse de 5,1 % en volume, 22,2 % de part de marché), Xiaomi (4e position, 5,3 % de part marché, progression supérieure à 1000 %) et, petite surprise, Nokia. Avec 1,6 million de terminaux vendus en Europe de l’Ouest, la marque finlandaise, opérée par HMD Global, représente 3,5 % du marché.

L'Europe déséquilibrée

La progression de Huawei est d’autant plus intéressante qu’elle a été réalisée dans un contexte de baisse. En effet, le marché européen est globalement en baisse de 6,3 %. L’Europe de l’Ouest (Suède, Norvège, Finlande, Danemark, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Grèce, Italie, Autriche, Suisse, Benelux, Royaume-Uni, Espagne, Portugal et France) est particulièrement touchée. Elle a reculé de 13,9 % sur le premier trimestre 2018 pour atteindre les 30,1 millions d’unités vendues. En Europe Centrale, où la Pologne se trouve, le marché des smartphones progresse sur la même période de 12,3 %. Mais il ne représente que 15,1 millions de pièces. Soit la moitié des ventes de l’Ouest. Ce qui n’est pas suffisant pour compenser la baisse.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer