SFR RED 30 Go = 5

Huawei vendra-t-il plus de mobiles en 2018 qu’Apple ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Le patron de la branche smartphone de Huawei a dévoilé son objectif annuel pour 2018 : vendre 200 millions de mobiles. S’il l’atteint et qu’Apple recule, comme l’affirment les analystes, Huawei pourrait passer en deuxième position.

En 2016, Richard Yu (alias Yu Chengdong en version originale), le patron de la division grand public de Huawei, a fait une déclaration-choc : la firme chinoise passerait en pole position dans les cinq années suivantes. Soit en 2021. Ce qui lui donne encore trois ans pour y arriver. Notez que Samsung a tout de même vendu 317 millions de terminaux en 2017, tandis que Huawei n’en a vendu que 153 millions. Le géant coréen génère donc deux fois plus de volumes que la firme chinoise.

Huawei devant Apple en 2018 ou 2019

En outre, avant d’arriver au même niveau que Samsung, il faut d’abord dépasser Apple, qui tourne autour des 210 millions de terminaux vendus par an (215 millions en 2017). Cependant, selon Richard Yu, dépasser Apple sera à sa portée en 2018, voire en 2019. En marge de la conférence de presse organisée pour le lancement du Honor Play, la semaine dernière, le patron a expliqué aux médias présents, dont Mydrivers, qu’il passerait en seconde position au plus tard en 2019. Voilà qui est dit. Il faut dire que la firme est numéro 1 en Chine et a fortement progressé en Inde et en Europe (notamment grâce à la marque Honor). Rappelons que Huawei passe ponctuellement devant Samsung dans certains pays du vieux continent.

Honor 10
La marque Honor (représenté ici par le Honor 10) devrait plus que doubler ses volumes en 2018

Le patron a également confirmé son objectif pour l’année 2018 : 200 millions de mobiles vendus dans le monde, et ce malgré les revers que la marque subie aux États-Unis. Cela correspond à une croissance de 30 % par rapport à 2017. Une croissance non seulement bien au-dessus de la tendance du marché (les bureaux d’étude tablent plutôt sur une baisse de 0,2 % environ), mais également au-dessus de la croissance du groupe en 2017 (+10 %).

L'un progresse, l'autre stagne

200 millions d’un côté pour Huawei, avec une chance non négligeable que cela soit plus. 215 millions de l’autre pour Apple, qui est plutôt sur une phase de stagnation, voire de régression, selon les prévisions des analystes financiers. Voilà qui explique pourquoi le scénario d’un Huawei en deuxième position mondiale n’est pas farfelu bien au contraire. En outre, Huawei compte cette année affirmer sa présence au Moyen-Orient et en Afrique, deux bassins de croissance potentielle qui l’aideront à atteindre son objectif. Sans oublier Honor qui progresse également très vite. Reste à savoir si le développement international de Xiaomi et Oppo freinera la croissance de Huawei et Honor. Réponse en fin d’année.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer