SFR RED 30 Go = 10

772.000 vols ou tentatives de vol de téléphones portables en 2010

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
mobile

Le nombre de vols et de tentatives de vols de téléphones portables en France ont baissé de manière très significative entre 2006 et 2010, passant de 1,1 million à un peu moins de 775 000 sur un an, selon le dernier bulletin statistique de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP).

Selon l'enquête annuelle « Cadre de vie et sécurité » INSEE-ONDRP, qui repose sur un échantillon de plus de 85.000 personnes de 14 ans et plus, 1,2% des personnes interrogées se sont déclarées victimes d’au moins un vol (ou une tentative de vol) personnel de téléphone portable, au cours de l’année 2010, en france métropolitaine.

Cette proportion permet d’estimer à environ 630.000 le nombre de victimes de vols ou tentatives de vol de téléphone portable en 2010. La comparaison du taux de victimation de 2010 à ceux de 2006 ou 2007, soit respectivement 1,6% et 1,7%, permet d’établir qu’il a depuis baissé « très significativement » au sens statistique du terme.

Par ailleurs, on estimait le nombre de vols et tentatives de vol personnels de téléphone portable déclarés par les personnes de 14 ans et plus à environ 1,1 million sur un an en 2006 et 2007. Ce nombre a fortement baissé en 2008 et est assez stable depuis. En 2010, il est évalué à un peu moins de 775.000, soit 1,5 atteinte déclarée pour 100 personnes de 14 ans et plus.

Les jeunes et la région parisienne sont les plus touchés

Les premières victimes de vol ou de tentative de vol sont les jeunes : la tranche d'âge la plus touchée est celle des 14-23 ans, suivie des 23-34 ans et des 35-44 ans, le pourcentage diminuant avec l'âge. Par ailleurs, les hommes (335.000) sont généralement un peu plus victimes que les femmes (300.000). Parmi les victimes, seuls 41% disent avoir porté plainte.

Selon l'enquête, c'est en région parisienne que ces vols ont été les plus fréquents en 2010, en particulier dans les transports en commun où près d'un vol sur deux concernait les portables, avec souvent des violences. Toutefois, les trois quarts des personnes interrogées ont décrit l'acte le plus récent comme s'étant déroulé sans violence ni menace, comme par exemple à la terrasse d'un café, un endroit apprécié des voleurs puisque 18% des vols s'y dérouleraient. Les vols à la tire concernaient quant à eux 19% des actes.

Rappelons qu'en cas de vols, il faut bloquer à la fois sa ligne téléphonique et l'appareil volé :
• en appelant immédiatement le service client de son opérateur (pour le blocage de la ligne).
• en portant plainte, auprès du service de police ou de gendarmerie le plus proche, en précisant bien le code IMEI (*#06#) du mobile volé (pour le blocage du téléphone).

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer