HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Apple abandonne des poursuites contre Samsung et son Galaxy S3 mini

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Apple a annoncé, vendredi, avoir abandonné ses poursuites engagées contre Samsung et son smartphone Galaxy S3 mini, après l'annonce du fabricant sud-coréen de ne pas commercialiser ce modèle aux Etats-Unis.

La trêve des confiseurs pour Apple et Samsung dans la guerre des brevets qui les oppose ? C'est en tout cas un apaisement qui semble se dessiner, suite à la décision de la firme de Cupertino d'abandonner les poursuites contre son rival Samsung concernant le smartphone Galaxy S3 mini. Cette décision intervient après les déclarations de Samsung de ne pas fabriquer, vendre ou importer ce modèle aux Etats-Unis.

Disponible depuis quelques mois en Europe, le Galaxy S3 mini faisait partie de la longue liste des modèles actuellement dans le viseur d'Apple, qui accuse son rival sud-coréen d'avoir violé plusieurs brevets utilisés dans la conception de son iPhone. Le géant américain a d'ailleurs récemment été débouté de sa demande d'interdire à la vente d'autres smartphones Samsung aux Etats-Unis.

Dans cette guerre des brevets opposant Apple et Samsung, l'année 2012 aura notamment été marquée par l'amende record infligée à Samsung, qui s'est vu contraint de verser à Apple près de 1,05 milliard de dollars de dédommagements.

Samsung en guerre avec Ericsson et LG

Si les tensions semblent s'apaiser avec Apple, le géant sud-coréen doit actuellement faire face à deux autres plaintes émanant du suédois Ericsson et de son compatriote LG.

La dispute avec Ericsson a éclaté le mois dernier, quand le géant suédois a porté plainte contre Samsung sur des inventions brevetées par Ericsson qui sont fréquemment appliquées dans les produits sans fil. Faute d'avoir trouvé un accord, Samsung a répliqué et a révélé avoir porté plainte la semaine dernière contre Ericsson auprès de la Commission du commerce international aux Etats-Unis.

Mais le combat des brevets ne s'arrête pas là. Samsung doit aussi faire face à un front ouvert avec LG, qui a déposé une plainte à l'encontre de Samsung, estimant que la tablette Galaxy Note 10.1 utilisait plusieurs de ses brevets portant sur la technologie OLED. LG réclame notamment l'interdiction de la vente, de la fabrication et de l'importation de la tablette Samsung Galaxy Note 10.1.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer