SFR RED 30 Go = 10

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 11 sur 11



Conclusion

Du bon haut de gamme, du très bon milieu de gamme, de l'excellent entrée de gamme ? Il semblerait que ce soit un beau triplé pour Nokia qui, modèle après modèle, fait clairement honneur à Windows Phone 8. Autant le haut de gamme est un secteur bien rempli et de haute qualité chez la concurrence, autant sur le milieu et l'entrée de gamme, on ne peut pas dire que ce soit la même rengaine. Des smartphones mal finis, des modèles chinois en marque blanche, une intégration logicielle parfois faite à la va-vite, un cahier des charges souvent étonnant dans ses priorités : Android n'est pas le meilleur élève sur ce secteur. Du coup, il y avait une place à prendre et Nokia l'a prise.

Tous les choix pour faire baisser les coûts de ce smartphone sont bons et la firme a préservé l'essentiel : vous aurez une excellente finition de l'appareil, un écran qui enterre la concurrence au même prix, un système d'exploitation parfaitement fluide et bien intégré et un appareil photo d'appoint pas folichon, mais correct. On oublie les fioritures de type NFC, webcam et même le flash : ce n'est pas ce que cherchait à vendre la firme avec ce Lumia 520 et on est plutôt à les féliciter d'avoir assuré un minimum vital de grande qualité au lieu de jouer à celui qui a la liste de fonctionnalités la plus grosse. Mention spéciale pour les débutants qui chercheraient à s'initier à la téléphonie intelligente : Windows Phone 8 leur est tout indiqué.

Nokia Lumia 520 prise en main



Dans ce beau paysage idyllique, comme toujours, Windows Phone 8 reste comparable à l'autoroute fraîchement construite qui vient gâcher le panorama. Bon, soyons honnêtes : le système de Microsoft suffira amplement pour 90 % des usages. Ce que l'on regrette, ce sont les hérésies ergonomiques pointées du doigt depuis la sortie de WP8 qui ne sont toujours pas corrigées : parmi celles-ci, l'absence de centre de notifications. De même, le catalogue vidéo-ludique est une insulte aux joueurs tactiles, et le côté multimédia n'est clairement pas au niveau de ce que l'on trouve sur Android. Ajoutez à cela un inintérêt de la plupart des gros développeurs et vous n'aurez pas le cocktail gagnant d'iOS ou Android – ce que Nokia tente de pallier avec ses applications exclusives. Si Microsoft corrigeait ce qui dépend d'eux, les smartphones WP8 passeraient peut-être tous la barre des 85/100, s'imposant comme « must-have » que l'on peut acheter les yeux fermés. Dommage, dommage.



Note : 80/100

Les plus :
• Un rapport qualité/prix imbattable sur l'entrée de gamme
• Un smartphone compact et bien ficelé
• Windows Phone 8, plaisant à utiliser même sur un appareil peu musclé
• Le port microSD
• Les applications Nokia et notamment Nokia Maps, Photobeamer ou Cinémagram
• La synchronisation en push des services Outlook, Google, Yahoo Mail etc.
• L'excellent clavier : aucun lag, une belle ergonomie

Les moins :
• Les éternels défauts de Windows Phone 8, doit-on encore les énumérer ?
• L’appareil photo : ce n'est pas un photophone
• Quelques applications un peu lentes à s'ouvrir
• Pas de flash, pas de webcam : des réductions nécessaires, mais à relever
• L’offre vidéoludique de WP8... même si le smartphone s'en sort plutôt bien

Test réalisé par Julien Cadot
Date de publication : 19/04/2013.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Partagez cet article

Comparer les prix du Nokia Lumia 520

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer