Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 2 sur 10



Design

Prenez un Galaxy S3, mélangez-le avec le Galaxy Nexus, secouez bien, n’oubliez pas de changer le plastique et les marques, ajoutez un trio de boutons sensitifs comme sur le HTC One S… voilà ! Vous avez un Wiko Cink Peax. Franchement, on ne demande pas beaucoup du design d’un smartphone à 169 € et nous ne sommes donc ni déçus ni agréablement surpris : le Peax est peut-être le plus neutre des smartphones jamais sorti d’usine. On ne peut pas ne pas l’aimer tout comme on ne pourra pas dire que c’est un chef d’œuvre esthétique. Notez que vous pourrez le retrouver au même prix en blanc ou en noir.

Wiko Cink Peax



Wiko Cink Peax : dos



Au niveau des connectiques, il vous faudra enlever la coque pour atteindre tous les ports : seuls les boutons de fonction et les connecteurs sont à l’extérieur de l’engin, qui n’est pas unibody. Wiko n’a rien risqué et l’on se retrouve avec une disposition peu classique mais somme toute bien pensée : les connecteurs sont sur le haut de l’appareil, le bouton power est à droite et le bouton de volume est à gauche. Tous seront de la même couleur que la coque : ils se fondent donc très bien dans l’appareil et ne jurent pas avec l’ensemble.

Pour rester dans des questions de design pures et dures, on regrette peut-être l’intégration étrange des capteurs à l’avant, sur le modèle blanc. Pour une fois qu’un smartphone entrée de gamme n’est pas bicolore mais parfaitement blanc, aussi bien derrière que devant, les gros capteurs noirs contrastent un peu trop avec le reste. Le modèle noir est peut-être plus homogène, du coup.

Wiko Cink Peax : côté droit



Wiko Cink Peax : côté gauche


Wiko Cink Peax : côté gauche



Wiko Cink Peax : tranche supérieure



1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Partagez cet article

Comparer les prix du Wiko Cink Peax

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.